Les perspectives de Rolls-Royce assombries par le coronavirus

par Sarah Young
Partager
Les perspectives de Rolls-Royce assombries par le coronavirus
Rolls-Royce a revu vendredi à la hausse sa prévision de sorties de trésorerie pour cette année et prévenu que ses perspectives demeuraient incertaines dans un contexte de baisse du trafic aérien sur fond de pandémie de coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse

LONDRES (Reuters) - Rolls-Royce a revu vendredi à la hausse sa prévision de sorties de trésorerie pour cette année et prévenu que ses perspectives demeuraient incertaines dans un contexte de baisse du trafic aérien sur fond de pandémie de coronavirus.

Le motoriste britannique a cependant confirmé son objectif de retour à un flux de trésorerie positif au second semestre de l'an prochain et assuré être en bonne voie pour atteindre ses objectifs d'économies, ce qui pourrait lui permettre de réduire sa consommation de cash.

Rolls-Royce, dont les moteurs équipent notamment le 787 de Boeing 787 < et l'A350 d'Airbus, a été durement frappé comme l'ensemble du secteur aéronautique par la crise sanitaire. Pour assurer sa survie, le groupe a dû lever en novembre deux milliards de livres auprès de ses actionnaires.

Le motoriste britannique prévoit désormais une sortie de trésorerie de 4,2 milliards de livres cette année contre une prévision précédente de quatre milliards indiquée en octobre.

Rolls-Royce, qui est rémunéré en fonction du nombre d'heures de vol effectuées par les compagnies aériennes s'équipant de son moteur, a également fait état d'un ralentissement du nombre d'heures de vol en raison de la résurgence de l'épidémie de coronavirus.

A la Bourse de Londres, l'action, qui a gagné près de 80% depuis l'annonce en novembre de vaccins contre le COVID-19, reculait en milieu de matinée de 6,41% à 119,1 pence, deuxième plus forte baisse de l'indice paneuropéen Stoxx 600 (-1,1%).

Le directeur financier de Rolls-Royce, Stephen Daintith, a déclaré à la presse que le groupe britannique disposait de "suffisamment de liquidités (...) jusqu'en 2021", après avoir demandé aux actionnaires de remettre au pot et sollicité une nouvelle ligne de crédit de trois milliards de livres le mois dernier.

Le directeur général, Warren East, s'est dit pour sa part convaincu que Rolls-Royce atteindrait son objectif de flux de trésorerie pour 2021, même si le calendrier dépendra de la reprise du trafic aérien.

Sur les 11 mois à fin novembre, les heures de vol des moteurs étaient à environ 42% de leur niveau de l'année précédente, ce qui donne à penser que Rolls-Royce devrait rater l'objectif de 45% fixée cette année en octobre.

Pour faire face à la crise, le groupe prévoit de céder des actifs d'une valeur de deux milliards de livres, de réduire ses coûts de 1,3 milliard de livres, de supprimer 9.000 emplois et de fermer des usines. Selon Rolls-Royce, ce plan est en bonne voie.

(version française Claude Chendjou, édité par)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS