Les pêcheurs soulagés par la baisse du prix du pétrole

Baisse des prix du pétrole oblige, les carburants deviennent meilleur marché. Surtout les moins taxés, comme le gazole-pêche. Les marins-pêcheurs comptent saisir cette opportunité pour se remettre à flot économiquement et investir.

Partager

"La baisse des prix du pétrole est une véritable bouffée d’oxygène pour le secteur", lance le secrétaire général de la Fédération des organisations de producteurs de pêche artisanale (Fedopa), Victor Bouvard. Ayant perdu la moitié de sa valeur entre la mi-2014 et la mi-2015, le pétrole entraîne les carburants dans sa chute, que ceux-ci soient à usage routier (à la pompe, les prix sont au plus bas depuis cinq ans, à 1,087 euros le litre de gazole en moyenne) ou maritime. Le prix du gazole pêche, détaxé pour sa part, est passé de 70 centimes en 2013 à 45 centimes fin août 2015.

Le poste carburant représente 30% à 40 % des charges des entreprises du secteur. L'Ifremer l'évalue, en moyenne, à 0,5 litre par kg de poisson pêché. Avec des disparités: sur une marée de quinze jours, un chalutier peut économiser 30 à 40 centimes par kg de poisson.

La baisse du coût des carburants permet donc à la profession de restaurer ses marges et augmente mécaniquement les salaires. "Selon le principe de la répartition à la part, dans la mesure où les salariés participent au paiement du carburant, cette baisse a une incidence sur les salaires, qui augmentent. Cette baisse va également conforter les excédents bruts d’exploitation et donc permettre aux entreprises d'investir", explique le directeur général du Comité national des pêches maritimes et des élevages marins, Hubert Carré.

Des mesures d’économies déjà mises en place

Le reflux actuel des prix des carburants permet d’effacer – du moins partiellement – les conséquences des dernières hausses. En 2008, lors d’un important mouvement de grève, l’objectif d’un prix du gazole à 40 centimes avait été avancé par les marins-pêcheurs. "La hausse précédente avait beaucoup affecté l’exploitation des navires et favorisé des changements de pratiques pour baisser la consommation. La baisse actuelle des prix permet de restaurer des marges", précise Victor Bouvard. "Les pêcheurs ont mis en place depuis quelques années des dispositifs pour consommer moins, ont adapté leurs méthodes de pêche et leur stratégie, certaines zones très au large ayant été abandonnées au profit de zones plus côtières", rappelle pour sa part Hubert Carré.

Dans l’immédiat, l’objectif reste la réduction de la consommation en carburants et l’optimisation des engins de pêche. Au-delà de cet épisode de baisse des prix, la profession doit continuer à préparer son fonctionnement futur. La flotte, âgée de 26 ans en moyenne, reste très énergivore. Les professionnels restent à l’affût de nouvelles solutions technologiques, à l’instar de la propulsion à hydrogène, ou d'usages, comme la valorisation des coproduits de la pêche.

Franck Stassi

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité Développement Système F/H

Safran - 10/11/2022 - CDI - Éragny

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - PARIS HABITAT OPH

Fourniture de bois et de matériel de menuiserie

DATE DE REPONSE 06/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS