Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Les Pêcheries de Fécamp au bord du naufrage

, ,

Publié le

Social

Malgré l'offre de caution des Collectivités locales, aucune banque n'est prête à aider les Pêcheries de Fécamp-Servifrais, mises en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce du Havre (Seine-Maritime) le jeudi 2 mai dernier.

Paradoxe étonnant à Fécamp (Seine-Maritime) où cette entreprise spécialisée dans les salaisons maritimes et les produits surgelés à base de poissons (480 salariés) ne peut travailler faute de pouvoir payer ses fournisseurs, alors que ses clients, toutes les grandes enseignes de la distribution, attendent d'être livrés.

La Communauté des communes locale, relayée par le Conseil général de Seine-Maritime, s'est pourtant proposée comme caution pour un prêt d'un million d'euros afin que la société, qui bénéficie de 45 jours pour trouver un repreneur, puisse le faire dans les meilleures conditions possibles et en attendant satisfaire ses clients en alimentant ses chaînes de production.

Or, seule la saurisserie fonctionne actuellement avec 20 personnes et des clients, tel l'allemand Lidl, ont déjà tourné le dos aux Pêcheries. Pour les représentants des salariés, si la fuite des clients s'intensifie, ce sera le naufrage du plus gros employeur privé de la ville.

Patrick BOTTOIS

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle