Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Les Pays de la Loire créent Primabor, une plateforme d'essais "off road"

, , ,

Publié le

Claas, Manitou, Kverneland, Serta, SAH Leduc, Caruelle et Sitia s'associent à ce projet de 10 millions d'euros, financé par le conseil régional.

Les Pays de la Loire créent Primabor, une plateforme d'essais off road © Claas

Le conseil régional des Pays de la Loire investira près de 10 millions d'euros, selon les premières estimations, dans la création de Primabor, acronyme de Plateforme régionale d’innovation machinisme agricole et bancs d’essais "off road" (hors route).

La collectivité entend ainsi soutenir une filière dont elle estime le poids à 24 000 emplois dans les Pays de la Loire. Ce financement comprend l'immobilier, un bâtiment d'environ 2 500 mètres carrés sur 1 hectare de terrain et des équipements : bancs d'essais climatiques, dynamiques (comportements routiers et off road), acoustiques, vibratoires et un banc modulaire pour les composants et sous-composants.

Le site d'implantation reste à déterminer, entre Angers (Maine-et-Loire) et Ancenis (Loire-Atlantique). Il faut en particulier réaliser des études de sols pour un tel équipement. L'ancien domaine de la DGA à Angers a été étudié puis abandonné. Il faudra 24 à 36 mois pour mener à bien ce projet, mentionne Fabien Arignon, patron de Sitia, une entreprise nantaise spécialiste des bancs d'essais figurant parmi les initiateurs du projet.

Les industriels Claas, Manitou, Kverneland, Serta, SAH Leduc et Caruelle se sont engagés dans le projet. Ces entreprises préfèrent mutualiser ce type d'équipements plutôt que d'investir pour elles-mêmes. D'autres industriels et structures de recherche ont également manifesté leur intérêt. Le projet permettrait de rapatrier des essais parfois réalisés à l'étranger. Le centre développerait des services complémentaires aux essais : R&D, conception, expertise technique (vibratoire, résistance mécanique, etc.), formation, développement et animation de la filière.

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle