Les Pays-Bas approuvent le prospectus pour la cotation de "Stellantis"

PARIS (Reuters) - PSA et FCA ont annoncé vendredi avoir obtenu l'approbation de l'autorité des marchés financiers néerlandaise à leur prospectus relatif à la cotation des actions Stellantis, nouvelle étape de la fusion entre les deux constructeurs.
Partager
Les Pays-Bas approuvent le prospectus pour la cotation de
PSA et FCA ont annoncé vendredi avoir obtenu l'approbation de l'autorité des marchés financiers néerlandaise à leur prospectus relatif à la cotation des actions Stellantis, nouvelle étape de la fusion entre les deux constructeurs. /Photo prise le 9 novembre 2020/REUTERS/Communication FCA

Dans un communiqué accompagnant le prospectus, les deux groupes indiquent que les actions FCA NV, qui seront renommées Stellantis dans le cadre de la fusion transfrontalière, seront cotées à la Bourse italienne et sur le marché réglementé d'Euronext Paris à l'issue de la clôture de l'opération.

La société mère néerlandaise de la nouvelle entité, qui devrait voir le jour après le closing de l'opération attendu au premier trimestre 2021, sera également cotée sur le New York Stock Exchange.

L'accord de fusion stipule que les actionnaires de PSA recevront 1,742 action de la nouvelle entité pour chacune de leur action PSA, tandis que les actionnaires de FCA recevront une action de la nouvelle entité pour chacune de leur action FCA.

Le mariage prévoit aussi un dispositif pour récompenser les actionnaires fidèles sur le long terme et aider à empêcher d'éventuelles OPA hostiles. Les actionnaires conservant leurs titres pendant une période d'au moins trois ans pourraient ainsi recevoir des actions à droit de vote spéciales en plus des actions ordinaires qu'ils détiennent.

Un tel dispositif pourrait rendre plus ardus les changements de direction et les tentatives de rachat de Stellantis, ajoute le prospectus, tandis que ses implications fiscales restent à déterminer.

Ce type de système est classique pour les entreprises basées aux Pays-Bas, et Exor, holding de la famille Agnelli et actionnaire de contrôle de FCA, l'a déjà utilisé pendant la scission de Ferrari, renforçant au passage son poids dans le constructeur de voitures de sport de luxe.

Le prospectus indique aussi que Carlos Tavares, président du directoire de PSA et futur directeur général de Stellantis, recevra un bonus de 1,7 million d'euros à la clôture de l'opération.

Mike Manley, directeur général de FCA, devrait toucher quant à lui notamment une prime "équivalente à environ cinq fois son salaire de base annuel".

PSA et FCA ont également convenu de revoir la distribution potentielle d'un milliard d'euros à leurs actionnaires, soit via un dividende distribué par chaque groupe avant la fusion, ou par Stellantis à l'issue du rapprochement.

Celui-ci a été soumis à 22 autorités antitrust de 21 pays et de l'Union européenne. A ce jour, le projet a reçu 15 feux verts définitifs et un feu vert préliminaire du Brésil, qui devrait être confirmé d'ici la semaine prochaine. Selon des sources, celui de l'Union européenne est également acquis.

(Agnieszka Flak et Giulio Piovaccari à Milan, Gilles Guillaume à Paris et Nick Carey à Londres, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Assurance Qualité Matériaux et Procédés Spéciaux

Safran - 19/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS