Les patrons, la SNCF, la crise bretonne, la NSA : la revue de presse de l'industrie

Elodie Vallerey

Publié le

Le coup de semonce des grands patrons à Hollande, les résultats financiers en demi-teinte de la SNCF et le cri d'alarme de son président contre la hausse de la TVA dans les transports publics, la crise bretonne de l'agroalimentaire, l'accord compétitivité de PSA... Autant de sujets qui font les gros titres de ce lundi 21 octobre 2013.

Les grands groupes français exhortent le chef de l'Etat à baisser les dépenses publiques

A la une des Echos du jour, le président de l'Association française des entreprises privées (Afep) lance un appel au président Hollande : "L’heure n’est plus à l’habileté, mais au courage politique", martèle Pierre Pringuet. "L’an dernier, nous avions alerté le gouvernement et cela a abouti au Cice. Aujourd’hui, il faut à nouveau envoyer un signal très fort au pays, en lançant un programme global de réforme, concerté, permettant de diminuer les dépenses publiques de 20 milliards d’euros chaque année", propose-t-il.

SNCF : du cri d'alarme de Guillaume Pepy aux résultats en demi-teinte

Suite à une séminaire de presse le 20 octobre, la SNCF marque l'actualité aujourd'hui. La direction a dévoilé les objectifs pour les sept prochaines années dans le cadre de son plan Excellence 2020. Numérique, Ile-de-France et international sont au menu de l’opérateur ferroviaire historique. Le président Guillaume Pepy a également profité de l'occasion pour pousser un cri d'alarme quant aux conséquences de la hausse de la TVA dans les transports public en janvier qui, selon lui, pèsera lourdement sur le portefeuille des Français.

Le ministre de l'Agriculture rassure la Bretagne

Dans une interview au quotidien régional Le Télégramme, le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire Stéphane Le Foll revient sur la crise que traverse ces secteurs en Bretagne. Dans le journal, il assure la volonté du gouvernement de rester au chevet de l'agroalimentaire breton. Le ministre évoque notamment le cas des entreprises Gad, Doux et Tilly-Sabco, et annonce que l'Etat va aider à trouver les moyens pour réindustrialiser le site de l'abattoir Gad de Lampaul-Guimiliau via l'établissement public foncier de Bretagne.

Et aussi...

Le site internet du Monde revient le 21 octobre se demande "Comment la NSA espionne la France". Selon le journal, "la France a été tout autant ciblée (que d'autres pays comme le Brésil ou le Mexique) et dispose aujourd'hui de preuves tangibles que ses intérêts sont quotidiennement visés. Selon les documents de l'Agence nationale de sécurité (NSA) obtenus par Le Monde, les communications téléphoniques des citoyens français sont, en effet, interceptées de façon massive".


NSA : "Des révélations choquantes" par Europe1fr

Le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg était le 20 octobre l'invité du "Supplément politique", sur Canal+. Il est revenu sur le cas des hauts-fourneaux de Florange : "Oui, Florange est mon échec le plus cuisant, puisque j'ai failli décider d'abandonner ma mission", évoquant son souhait de démissionner de son poste fin 2012 suite au "recadrage" dont il avait fait l'objet. "Je n'ai pas réussi à convaincre un certain nombre des plus hautes autorités de l'Etat que c'était la bonne solution", a confessé le ministre.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Le Supplément Politique du 20/10 - Arnaud Montebourg et l'échec Florange

Elodie Vallerey

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte