Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les patrons de TPE peu confiants envers le pacte de responsabilité

, , ,

Publié le , mis à jour le 21/02/2014 À 08H53

Selon le baromètre trimestriel des TPE réalisé par l'Ifop, la confiance des patrons des 2,4 millions de très petites entreprises (TPE) françaises dans le gouvernement est remontée par rapport à ses plus bas records de fin 2013. Ils redoutent tout de même à une très large majorité que les annonces du "pacte de responsabilité" ne soient pas suivies de mesures concrètes.

Les patrons de TPE peu confiants envers le pacte de responsabilité © @Laurent_acti - Twitter

Le baromètre trimestriel des TPE réalisé par l'Ifop pour le compte de Fiducial, publié le 21 février, fait apparaître une amélioration du moral des petits patrons, là aussi à des niveaux bas : 22% (+4 points en trois mois) se disent optimistes pour le climat général des affaires et 47% (+3 points) pour leur propre activité.

Leur taux de confiance dans l'exécutif est remonté de sept points, à 20%, par rapport aux plus bas historiques touchés lors de deux précédentes enquêtes, sans doute grâce aux annonces du "pacte de responsabilité".

Un tiers des patrons de TPE estiment que les mesures annoncées par François Hollande le 14 janvier permettront de faire baisser le coût du travail et 30% qu'elles permettront une relance de la croissance et de l'emploi.

Mais ils sont aussi 78% à penser que ces annonces ne seront pas suivies d'effet.

S'agissant de 2013, ils estiment dans l'ensemble que leur activité a diminué de 0,5% et, pour une entreprise sur cinq, de plus de 2%.

L'indicateur de leur situation financière -le solde des TPE constatant une amélioration de leur situation financière et de celles enregistrant une dégradation- est en recul d'un point, à -25%, un niveau figurant parmi les plus bas historiquement constatés.

En conséquence, les TPE ont été l'an passé plus nombreuses à réduire leurs effectifs (16%) qu'à les augmenter (12%), même si le poids des charges sociales et des impôts est invoqué comme la principale raison (70%) de l'absence d'embauche, loin devant la conjoncture (24%).

Les espoirs d'une amélioration en 2014 sont faibles, avec 84% des patrons qui comptent pour l'instant maintenir à l'identique leurs effectifs contre seulement 10% qui espèrent créer des emplois (+5 points par rapport à octobre).

L'enquête a été réalisée du 20 au 31 janvier auprès d'un échantillon de 1 001 dirigeants de TPE de 0 à 19 salariés raisonné sur les critères secteur d'activité de l'entreprise, taille de l'entreprise, région d'implantation de l'entreprise et interrogé par téléphone.

(avec Reuters)

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle