Les patrons automobiles allemands invités à la Maison blanche

WASHINGTON (Reuters) - Les dirigeants de Volkswagen et de Daimler vont rencontrer mardi des représentants de l'administration Trump, a annoncé la Maison blanche, alors que les Etats-Unis envisagent d'imposer des droits de douane sur les importations d'automobiles européennes.

Partager

Les patrons automobiles allemands invités à la Maison blanche
Les dirigeants de Volkswagen et de Daimler vont rencontrer mardi des représentants de l'administration Trump, a annoncé la Maison blanche, alors que les Etats-Unis envisagent d'imposer des droits de douane sur les importations d'automobiles européennes. /Photo d'archives/REUTERS/Larry Downing

L'un des patrons de BMW doit aussi se rendre à la Maison blanche, a déclaré lundi le constructeur allemand.

D'après le conseiller économique de la présidence américaine, les représentants de l'administration vont rencontrer individuellement les dirigeants des constructeurs automobiles allemands.

Au menu des entretiens, "un grand nombre de choses, dont notre espoir qu'ils continuent à investir directement aux Etats-Unis", a dit Larry Kudlow, qui prendra part aux réunions de même que le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, le représentant au Commerce, Robert Lighthizer, et d'autres membres de l'administration américaine.

Donald Trump a menacé à plusieurs reprises d'instaurer des droits de douane de 25% sur les importations d'automobiles européennes aux Etats-Unis, une mesure susceptible de pénaliser durement les constructeurs allemands.

Une source informée des discussions a dit à Reuters que les dirigeants des constructeurs allemands souligneront la volonté de la Commission européenne d'abaisser les tarifs douaniers et l'importance que joue l'industrie allemande en tant qu'exportatrice nette de véhicules depuis les Etats-Unis.

Selon un représentant de l'administration Trump proche du dossier, Washington n'appliquera pas dans l'immédiat de nouveaux droits de douane sur les importations automobiles.

Larry Kudlow a déclaré la réunion n'avait pas pour but d'avancer vers des taxes sur les importations automobiles. De tels droits font partie de l'arsenal dont dispose le président américain mais ne sont pas à l'ordre du jour, a-t-il ajouté.

En juillet, Donald Trump a annoncé s'être entendu avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, pour qu'aucun tarif douanier ne soit imposé sur les importations aux Etats-Unis d'automobiles européennes pendant que les deux parties négociaient un abaissement de leurs barrières commerciales.

(David Shepardson et Jeff Mason; Jean Terzian pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Classe virtuelle - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS