Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Les panaméens approuvent l'élargissement du canal

, , , ,

Publié le

Les travaux d'agrandissement du canal de Panama, évalués à 4,2 milliards d'euros, ont été approuvés par près de 78 % des votants au référendum. Une aubaine pour les entreprises internationales qui espèrent participer à ce gigantesque chantier.

Les panaméens approuvent l'élargissement du canal


14 000 navires et 280 millions de tonnes de marchandises franchissent le canal de Panama chaque année. Mais, construit au XIXe et au XX siècle -d'abord par l'ingénieur français Ferdinand de Lesseps, puis achevé par les Américains et finalement ouvert au trafic maritime en 1914- il est devenu trop petit pour accueillir les plus gros navires existants.

Pour résoudre le problème, un projet d'élargissement a vu le jour. Les panaméens, consultés sur ce sujet dimanche 23 octobre, ont approuvé le projet par près de 78 % des électeurs, lors d'un référendum marqué par une forte abstention.

Le chantier devrait commencer dès 2007 par des opérations de dragage réalisé par les Panaméens. Par la suite, les travaux d'élargissement, à proprement parlé, prévus pour durer 8 ans et coûter près de 5 milliards de dollars, seront soumis à un appel d'offre international. Une aubaine pour les compagnies internationales qui espèrent participer à ce gigantesque chantier. Côté français,  Suez, Bouygues, Vinci, Eiffage, Alstom, auront une bonne carte à jouer, comme les banques BNP-Paribas, et Crédit Agricole-Crédit Lyonnais, car le Panama envisage d'emprunter la moitié du budget total du projet.

Jusqu'à présent, les relations économiques entre la France et le Panama sont « modestes », estime le ministère des Affaires étrangères français. Avec 123 millions d'euros d'exportations en 2005, pour 6 millions d'importations, la France est le 22e fournisseur du Panama, avec une part de marché de 0,6 %, et son 33e client  (0,09 % des exportations panaméennes). « Alors que la présence française est avant tout commerciale, le Panama étant une bonne plate-forme logistique, le prochain défi est le projet d'élargissement du Canal », souligne le ministère. L'appel d'offres internationales devrait être lancé en 2007, une fois les études environnementales validées.

B.B. avec AFP
 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle