Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Les ouvriers de Rousselot contestent le plan de sauvegarde de l'emploi

Cécilia Rochefort (Poitou-Charentes) , , ,

Publié le

Un plan de sauvegarde de l’emploi devrait mener à la suppression de 43 postes sur 135 à partir dans l’entreprise Rousselot à Angoulême (Charente). Il est contesté par les ouvriers à la veille d’un comité d’entreprise sur le site.

Les ouvriers de Rousselot contestent le plan de sauvegarde de l'emploi © Fotolia

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Rousselot, spécialisée dans la fabrication de gélatines acides et alcalines est détenue depuis un an par le géant américain Darling Ingredients, le leader mondial du secteur (13 sites de production dans le monde). A la faveur d’une réorganisation de la production sur le site d'Angoulême (Charente) destinée à augmenter la rentabilité, la direction prévoit de supprimer 43 postes à partir du 1er août avec un échelonnement sur trois ans dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l'emploi.

Pour Philippe Fort, délégué syndical FO, organisation majoritaire à la production, "il n’y a aucune raison de monter ce plan, d’autant plus que les comptes sont bons pour 2014, à la hauteur du budget prévisionnel". Selon la Charente Libre, la direction de l’entreprise estime que FO "n’a jamais voulu participer aux réunions de négociations sur ce sujet" et "n’a remis aucune revendication". Elle justifie ce plan de sauvegarde car "il est destiné à améliorer la performance industrielle et soutenir ainsi la rentabilité à long terme de l’usine et l’emploi".

Un comité d’entreprise sera organisé le 30 janvier sur le site d’Angoulême et les ouvriers espèrent faire pression sur la direction même si l’unité syndicale semble ne pas être au rendez-vous. A terme, ils redoutent que la chaîne polyvalente de production soit transférée sur le site de Gand en Belgique et que l’usine d’Angoulême ferme. 11 000 tonnes de gélatine sont produites chaque année sur ce site.

Cécilia Rochefort

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle