Les ouvriers chinois trop chers pour Adidas

Partager

Les salaires sont devenus trop élevés, Adidas va aller voir ailleurs. L'équipementier sportif allemand va délocaliser une partie de sa production de la Chine vers l'Asie du Sud-Est et l'Inde, où le coût de la main d'œuvre est plus compétitif. Selon le Bureau national des statistiques, le salaire moyen dans les zones urbaines a progressé de 18 % sur un an au premier semestre, à un peu plus de 200 euros par mois. Les revenus des zones agricoles ont augmenté de 19,2 %, mais n'atteignent que 40 euros par mois.

Adidas produit la moitié de ses chaussures en Chine. L'entreprise a ouvert une première usine en Inde, et compte se développer au Laos, au Cambodge et au Vietnam. Les ex pays soviétiques et l'Europe de l'Est pourraient également accueillir à nouveau des sites de production.

La Chine est en revanche un marché essentiel pour le numéro deux mondial des équipements sportifs, qui va y ouvrir son plus grand magasin (3 170 mètres carrés), à Pékin. Le marché chinois des articles de sport représenterait 4,2 à 5,6 milliards de dollars. Avec la Russie, c'est le marché le plus dynamique et le plus rentable pour Adidas.

R.K.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS