Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Les offres de Free Mobile intéressent 15% des TPE/PME

, , ,

Publié le

Selon IDC : 10% des entreprises de moins 500 salariés considèrent que l'offre grand public de Free Mobile pourrait "totalement leur convenir" et 5 % qu'elle pourrait répondre à "une partie de leurs besoins".  Mais selon les trois principaux opérateurs mobiles, cet attrait ne dépasse pas les TPE/PME, car côté grands comptes, la demande est différente.

Les offres de Free Mobile intéressent 15% des TPE/PME © D.R.

L'arrivée de Free Mobile sur le marché grand public a eu un impact considérable. En un peu plus de six mois, l'opérateur mobile du groupe Iliad a acquis quelque 3,6 millions d'abonnés, en majeure partie conquis auprès de la clientèle d'Orange, SFR et Bouygues Telecom.  Mais qu'en est-il du marché pro ? Officiellement, Free Mobile ne s'adresse pas aux entreprises. Mais ses forfaits illimités n'intéressent-ils pas certaines sociétés à la recherche de services basiques à prix cassés ?

Selon une étude d'IDC, relevée par nos confrères Les Echos déjà 15 % des entreprises de moins 500 salariés se disent intéressées par les offres de Free Mobile. Dans le détail : 10% considèrent que l'offre grand public de Free Mobile pourrait "totalement leur convenir" et 5 % qu'elle pourrait répondre à "une partie de leurs besoins".

Même si cet intérêt est non négligeable, IDC n'observe aucune ruée des entreprises vers les offres de Free Mobile. Il y aurait notamment une mauvaise image de la qualité réseau offerte par l'opérateur mobile d'Iliad. Ainsi : parmi les entreprises de plus de 50 salariés, 7 % se disent intéressées seulement par les forfaits de Free Mobile "si la qualité s'améliore".

Autre élément : "Le marché professionnel souffre d'une grande inertie. Les changements de prestataires sont très rares", rappelle au journal économique Bruno Teyton, analyste en charge de l'étude. Il précise ainsi que seules 9 % des entreprises de plus de 50 salariés envisagent de changer d'opérateur d'ici à un an et 18 % de modifier leur contrat.

Pas d'inquiétude du côté d'Orange, SFR et Bouygues Telecom

"L'arrivée de Free Mobile a eu un impact sur le marché pro, mais plutôt sur le segment des pro-perso", explique Brigitte Nicolaï, responsable de l'activité pro chez Bouygues Telecom. Les clients "pro-perso" sont des professionnels utilisant leur ligne mobile pour des usages personnels comme professionnels.  Il s'agit principalement d'employés de TPE ou de travailleurs indépendants. "Mais pour les sociétés de plus de 10 employés, Free Mobile ne répond pas à la demande", poursuit-on chez Bouygues Telecom. L'opérateur rappelle que ses clients pros demandent notamment des forfaits sur-mesure, des équipes commerciales spécifiques et un support technique dédié.

Même son de cloche chez Orange, leader de la téléphonie mobile pour entreprises. "Nos solutions adaptées à la demande des professionnels ont permis de limiter l'impact de Free Mobile sur le marché pro", assure un porte-parole. Outre la hotline et les équipes commerciales dédiées, Orange rappelle que ses offres pros intègrent des garanties de rétablissement de ligne en cas d'incident, du SAV sur les terminaux et de la convergence fixe/mobile. "Autant de services que ne proposent pas Free Mobile", insiste le numéro un du secteur. Quant à SFR, il dit ne pas avoir observé d'impact significatif sur ses offres SFR Business Team. Selon-lui, Free Mobile ne s'adresse pas à la même clientèle.

Reste que l'arrivée de Free Mobile a eu un impact sur les tarifs des solutions mobiles pour les TPE, indique Les Echos. "Les opérateurs ont déjà baissé les prix de leurs offres aux petits professionnels, en leur proposant une remise en échange d'un réengagement", rappelle le quotidien. Par ailleurs, Bouygues Telecom reconnaît que lors des renégociations de contrats, qui ont lieu tous les deux-trois ans pour les plus grandes entreprises: "certaines ont donné l'arrivée de Free comme argument pour faire baisser les prix".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle