Tout le dossier Tout le dossier

Les objets connectés, stars du CES 2015

Les objets connectés concentrent toutes les attentions à Las Vegas, où se tient le CES 2015 (Consumer Electronics Show). Traqueurs, capteurs, montres, tissus, les start-up sont nombreuses à présenter les technologies qui permettent de mesurer l'environnement et le corps humain.  Yves de Montcheuil, consieller chez Restlet, revient sur cette tendance.

Partager
Les objets connectés, stars du CES 2015

«Les objets connectés vont faire l’actualité en 2015. Sur les 3 200 exposants du Consumer Electronics Show (CES 2015) présents à Las Vegas cette semaine, plus de 70 % présentent un objet connecté: capteur, traqueur, équipement de la maison, système audiovisuel, accessoire automobile. En fait, même les exposants ne rentrant pas dans ces catégories fournissent du contenu numérique, ou font partie de l’écosystème : incubateurs, fab labs, investisseurs, fournisseurs de processeurs ou de plastique, et bien entendu éditeurs de logiciel.

Cette orientation « objets connectés » pilote la conférence toute entière, avec les keynotes de Boo-Keun Yoon, CEO de Samsung Electronics sur l’Internet of Things ou du Dr Dieter Zetsche, président de Daimler qui traitera le sujet de la voiture autonome. L’agenda des quatre jours de l’événement couvre abondamment les sujets de la domotique, des wearables, de la santé connectée, des robots, de l’impression 3D et bien entendu du big data et de la connectivité. Car la connectivité est la caractéristique commune à tous ces objets connectés qui, de par leur nature, n’agissent pas de manière autonome.

Capteurs ou acteurs ?

Les objets connectés rentrent en effet dans une de deux catégories (voire dans les deux) : capteur et acteur. Les objets capteurs mesurent et collectent des données : température de la pièce, vitesse du véhicule, rythme cardiaque du patient, usure mécanique, etc. Les objets acteurs effectuent une action : démarrage de la cafetière, réglage des lumières, diffusion de substances médicales/chimiques, contrôle de la chaudière, etc. Certains objets appartiennent aux deux catégories, à la fois capteurs et acteurs : les thermostats intelligents, les appareils médicaux implantables par exemple effectuent des actions (immédiates ou décalées) résultant de leurs propres mesures.

Ces objets connectés ont une capacité de stockage de données limitée, et doivent régulièrement envoyer les données collectées à leur « base ». Et parce qu’ils n’ont pas de processeur avancé, ils ne prennent aucune « décision ». La « base » de l’objet connecté, généralement localisée dans le Cloud, est en charge du traitement des données collectées par les objets capteurs, de leur enrichissement avec des données provenant d’autres objets connectés et éventuellement de sources externes, et de la fourniture d’instructions aux objets acteurs.

L'importance du Cloud

Considérons par exemple un thermostat intelligent. La partie capteur du thermostat mesure la température de la pièce et l’envoie toutes les 10 minutes à son service cloud. Le même service cloud commande périodiquement au thermostat d’ajuster ou de maintenir la température de la pièce à un certain niveau. Ce qui se passe dans le thermostat est relativement simple : lorsque la température de la pièce passe en dessous/au dessus de la valeur de consigne, il commande à la chaudière/au climatiseur de fournir de la chaleur/du froid. La valeur réelle d‘un tel thermostat réside principalement dans la capacité du service cloud à ajuster la température aussi précisément que possible pour maximiser le confort tout en minimisant les coûts énergétiques. Le service cloud est alimenté par d’autres données fournies par le capteur (telles que la présence) et par d’autres sources : météo, agenda en ligne, planning de voyages géolocalisation du téléphone ou du véhicule du propriétaire, etc. Un bonus supplémentaire est la possibilité de surveiller et d’ajuster les réglages depuis son téléphone, mais cette capacité est somme toute secondaire.

En conséquence, les services cloud qui pilotent les objets connectés exigent deux fonctionnalités clés :

· Une connectivité aux objets fréquente et fiable, aussi bien pour collecter les données des objets capteurs que pour fournir les commandes aux objets acteurs. Certains objets d’ancienne génération implémentent des protocoles propriétaires, mais le standard le plus commun aujourd’hui pour cette connectivité est d’utiliser des API web basées sur le protocole REST, facile à implémenter pour les développeurs et léger à déployer dans la mesure où il utilise l’infrastructure Internet standard.

· La capacité à traiter rapidement et de façon exhaustive les données pour fournir des commandes précises. Les avancées récentes dans le domaine du big data et en particulier le support du temps réel par Hadoop 2.0 avec Spark (pour le traitement) et Storm (pour l’ingestion), permet aujourd’hui à toute organisation disposant des compétences requises, de déployer une telle infrastructure. Une augmentation de Hadoop avec des outils spécialisés dans l’exploration ou l’intégration des big data permet même de réduire les barrières liées à la programmation dans Hadoop

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Technos en images

Les objets parlent aux objets : les chiffres des objets connectés

IoT

Les trois clés des objets connectés

Micro-électronique

Les dix francais qui mettent de l'intelligence partout

Quand les capteurs jouent les organes sensoriels

Numérique

La tour de Babel de l'Internet des objets

Des données, pour quoi faire ?

Start-up deeptech

Objets connectés pour l’industrie : Altran recherche des start-up innovantes

Numérique

Drones, objets connectés, voitures autonomes : les technos qu'il ne fallait pas manquer au CES 2015

Numérique

Objets connectés : comment Intel compte s'imposer

Micro-électronique

Une puce dédiée aux objets connectés

Numérique

Objets connectés : la cybersécurité, un enjeu majeur pour les entreprises

Conception

En 2015, la conception des objets connectés les rendra encore plus fonctionnels

IoT

Intel met le paquet sur l'Internet des objets

Numérique

Cherchez la faille ! Parmi ces objets connectés, lesquels ont déjà subi une cyber-attaque ?

Numérique

Objets connectés : un passe-partout pour les pirates informatiques

Micro-électronique

eVaderis apporte la puissance aux objets connectés

Intel s'associe à Stephen Hawking pour présenter son fauteuil roulant connecté

Micro-électronique

STMicroelectronics se positionne sur les objets connectés avec le nouveau Cortex-M7 d'ARM

Numérique

Des objets connectés sur mesure avec WeIO

Micro-électronique

Un émetteur-récepteur de la taille d'une fourmi pour les objets connectés

Points de vue

Comment l’Internet des objets affecte l’administration des réseaux

Technos Batteries

Imprint Energy compte alimenter les objets connectés souples avec ses batteries flexibles au zinc

IoT

Objets connectés : Samsung, Intel et Dell s'unissent pour définir des standards

Energie - Environnement

La chaleur du corps, source d'énergie pour les objets connectés

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Gestion/exploitation du service « distribution multimédia à l'attention des visiteurs ». Lot 2

DATE DE REPONSE 17/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS