Publiscopie : Les nouvelles perspectives de la soudure FSW pour l’aluminium

CALIP GROUP | Usinage

Partager
Publiscopie : Les nouvelles perspectives de la soudure FSW pour l’aluminium

Connaissez-vous la soudure par friction malaxage, appelée aussi FSW ? Appliquée pour les alliages d’aluminium, c’est une méthode de soudure par voie solide (sous forme pâteuse), sans passer par l’état liquide.

Très résistante, reproductible et à faible coût, elle permet de gagner sur ses propriétés finales avec une étanchéité parfaite, des caractéristiques mécaniques meilleures et la possibilité de souder tous les alliages d’aluminium, ce qui était impossible avec la soudure liquide : ”C’est une technologie vraiment disruptive, encore peu répandue en France, précise Alain Lozach, responsable R&D chez CALIP GROUP. Elle permet de réaliser certaines pièces, irréalisables jusqu’alors.”

UN REGROUPEMENT DE TROIS PME

C’est dans le cadre de son développement que CALIP GROUP a décidé d’intégrer cette technologie, en s’équipant notamment d’une tête de soudage spécifique, adaptable sur tous ses centres d’usinage. CALIP GROUP, c’est l’alliance de trois PME spécialisées dans l’usinage et l’assemblage d’ensembles et de sous-ensembles mécaniques (CAP Group, MGF Grimaldi et UMP Riollet) : ”Nous avons mis en commun nos moyens de développement pour être plus visibles sur le marché”, complète Alain Lozach.

Avec 350 collaborateurs et ses sept sites de production, cette alliance est en mesure d’offrir à ses clients de larges prestations adaptées à leurs besoins. Et elle est aujourd’hui leader en France dans la conception de pièces mécaniques de précision intégrant cette technologie FSW de soudage par friction malaxage.






Voir la version imprimable

Sujets associés