Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les nouveaux pays de l'auto et les constructeurs nationaux de la semaine

, , , ,

Publié le

Les nouveaux pays de l'auto et les constructeurs nationaux de la semaine © D.R.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

L’actualité automobile venue de loin

En Chine, les ventes automobiles ont pour la première fois depuis des mois commencer à ralentir en mai. Un coup de frein qui ne refroidit pas le constructeur allemand Volkswagen qui a ouvert une dixième usine dans le pays.  De même, pour Nissan, la Chine reste le marché sur lequel il faut être, sans aucun doute. Mais la Chine, devenue premier marché au monde, n’est pas tout seul dans la course des marchés porteurs dans les années à venir. Il y a aussi son voisin, l’Inde, dont le marché auto a progressé lui en mai. La Russie n’est pas non plus en reste, avec un bond de 31% de ses ventes autos en mai, essentiellement un effet de la prime à la casse en vigueur dans le pays. Avtovaz en a bien profité, au regard de ses résultats. Il compte même devenir rentable dès la fin de l’année 2010. 

Quoi de neuf docteur ?

Ce pourrait être le titre parfait pour parler des dossiers en cours, ceux qui rendent le marché automobile malade. A commencer par l’affaire Honda. Le constructeur a subi une nouvelle grève cette semaine. Paradoxalement, c’est cette semaine que sort un sondage sur les marques en France. Et en tête ils ont élu Honda comme marque la plus satisfaisante. La grève ternira-t-elle cette image ?
En tout cas, le phénomène semble contagieux sur le continent asiatique, puisque le constructeur coréen Hyundai est lui aussi victime d’un mouvement social en Asie.

L’affaire Opel, qui dure depuis plus d’un an, continue de faire l’actualité. Cette semaine, alors que l’Espagne a dit oui pour prêter 300 millions d’euros au constructeur, l’Allemagne a refusé de débloquer une quelconque aide à Opel. Seules les régions devraient le soutenir. Le constructeur ne semble pas abandonner : il a annoncé qu’il ne changerait pas de stratégies et mise toujours sur les minicars. La suite au prochain épisode.

Pour Heuliez, la course se joue entre trois candidats désormais officiels. Quant à la reprise de Saangyong, c’est officiel, Renault est intéressé et a bien fait une proposition. Dernier dossier dans l’actualité, plus locale : Autolib. Le marché du véhicule parisien sera remporté en principe par l’un des quatre acteurs encore en lice.

Pleins phares sur Renault et PSA

Cette semaine, les constructeurs français ont été particulièrement dans l’actualité. Par exemple, PSA a été victime des intempéries sur son usine de Sochaux. Du côté de Mulhouse, le ciel est beaucoup plus clair, avec 500 nouvelles embauches essentiellement en intérim. Plus globalement, le constructeur français a confié la conception de son futur système « stop and start » à Valeo et serait en discussion avec Mitsubishi pour la production d’un modèle low cost.

A l’inverse, son concurrent Renault devrait lancer une voiture de luxe, la Latitude. Il aurait aussi trouver le moyen de réduire le coût des bornes de recharge rapide pour voitures électriques. Côté finances, le constructeur a annoncé qu’il ferait comme PSA Peugeot Citroën et rembourserait une première partie de son prêt à l’Etat dès la fin de l’année 2010. Au niveau du personnel, il y a eu du changement dans le constructeur. A commencer par la tête du groupe qui a accueilli un nouveau directeur financier. A la base, la CGT se retrouve dans une situation délicate dans le site de Douai, car le syndicat n’est plus représentatif

En bref

Dans l’auto, on réfléchit
Les rapports pullulent en ce moment dans le secteur automobile. Chaque grand institut prend sa boule de cristal et prévoit les tendances du marché en 2010. Le dernier en date se situe en Allemagne et table sur un marché mondial de 60,3 millions d’unités. Pour AlixPartners, la tendance serait proche des 68 millions de véhicules. La question de la voiture électrique attise aussi les débats. La dernière étude Roland Berger sur la question explique que la production des voitures électriques pourrait être trois fois plus importante que la demande en 2015. En France, l’étude de la semaine a été celle d’AramisAuto.com qui a étudié à la loupe le lien entre les Français et leur automobile.

Rappels
Les voitures défectueuses se ramassent à la pelle. General Motors a rappelé près de 1,3 million de véhicules par peur d’incendies. Son compatriote Chrysler n’en rappelle pour sa part « que » 600 000 et Volkswagen se limite à 16 000 retours.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle