Les nouveaux kiosques à journaux parisiens sont Made in Ile de France

MediaKiosk, filiale de JCDecaux, commence à déployer les nouveaux kiosques à journaux à Paris. Ils sont conçus et fabriqués dans les Yvelines.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les nouveaux kiosques à journaux parisiens sont Made in Ile de France

Ils font partie du paysage à Paris : les kiosques à journaux, apparus en 1857 sur les Grands boulevards, vont être progressivement remplacés par des versions modernisées. MediaKiosk, filiale de JCDecaux, a inauguré le premier modèle de nouvelle génération le 11 avril dans le XVIIIe arrondissement. Ce mobilier urbain réinventé se veut plus spacieux, plus lumineux, plus fonctionnel, avec un espace accessible en libre-service.

Il a été dessiné par le designer industriel Matali Crasset qui dit s’être inspiré "des ateliers d’artistes et des toits de Paris".

Conçu et assemblé dans les Yvelines

Le nouveau kiosque a été conçu en interne chez MediaKiosk, sur le site de Plaisir (Yvelines), par une équipe d’une vingtaine de personnes : bureau d’études mécanique, cellule calcul, département électrique, électronique, direction des systèmes d’information et cellule transverse métier pour les analyses de cycle de vie et d’impact environnemental. L’assemblage est effectué à quelques kilomètres de là, dans l’atelier de Maurepas (Yvelines). Près de 1 000 pièces composent chaque kiosque, qui pèse plus de 7 tonnes. La société dit avoir choisi des matériaux durables et 100% recyclables, et permet de réaliser une économie d’énergie supérieure à 50% par rapport à l’ancien modèle. Le kiosque version 2018 est conçu pour une durée de vie de 20 ans.

360 kiosques à remplacer en un an et demi

Le remplacement de 360 kiosques sera effectué par Media Kiosk jusqu’à l’été 2019, au rythme de 20 à 25 par mois.

La société avait remporté l’appel d’offres lancé par la ville de Paris en 2016, pour une durée de 15 ans. C’est elle qui finance la conception, la fabrication et l’installation des kiosques, ainsi que tous les équipements intérieurs y compris l’informatique, et en assure aussi la maintenance et l’entretien régulier. La ville de Paris récupère quant à elle une part des revenus tirés de la publicité affichée sur les kiosques.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    AVRIL
ARTICLES LES PLUS LUS