Les notations d’EDF, RTE et la SNCF abaissées

Après Moody’s en début de journée pour Alstom, l’agence de notation Standard&Poor’s fait suite à la dégradation de la note de la France en s’attaquant à ses entreprises.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les notations d’EDF, RTE et la SNCF abaissées

L’agence de notation annonce le 17 janvier la dégradation d’un cran de la note du groupe d’électricité EDF et de sa filiale RTE. La notation passe donc de AA- à A+.

La SNCF est aussi visée par cette intervention de S&P. Sa note passe de AA+ à AA, alors que Aéroports de Paris est placé sous perspective négative pour sa note A+.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

De son côté, le directeur financier de la Poste, Xavier Girre, affirme à des journalistes que le groupe ne s’attend pas à une dégradation de sa note par les agences de notation en raison de sa situation financière solide.

Ces dégradations ou cette baisse des perspectives interviennent dans un mouvement plus global de dégradation, avec au total 13 entreprises de la zone euro dans le giron public, "directement affectées par la dernière action sur la notation dans l'eurozone du fait de leur statut" lié à la sphère gouvermentale.

L'agence précise que pour l'heure les raisons des dégradations seront publiées ultérieurement, entreprise par entreprise. Une quarantaine d'entreprises publiques, 85 groupes bancaires et 15 assureurs européens sont placés sous surveillance négative par SP depuis début décembre, signifiant que l'agence envisage de baisser leur perspective ou leur note du fait de la crise de la zone euro. Cette opération pourrait intervenir dans les quatre semaines à venir.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS