Les négociations sur les restructurations prolongées

Partager

Les partenaires sociaux ont suspendu, hier soir, les négociations sur les restructurations, qui auraient dû se poursuivre aujourd'hui. C'est la CFE-CGC qui a donné le signal du départ. En préambule à toute négociation, la centrale des cadres voulait, en effet, obtenir la garantie que le futur accord -si accord il y a- soit normatif, c'est à dire qu'il s'impose aux branches et aux entreprises. Estimant que la réponse du patronat n'était pas suffisamment claire, le syndicat a suspendu sa participation. Les autres partenaires sociaux ont choisi de calmer le jeu en reportant la négociation au 11 mai. Un délai qui leur permettra de mieux connaître les intentions du nouveau ministre de l'Emploi, Jean-Louis Borloo, qui a annoncé mardi un « plan national de la cohésion sociale », comprenant des mesures sur l'emploi, d'ici à dix semaines. Cela fait plus d'un an que les partenaires sociaux négocient sur les restructurations, sans grand résultat pour l'instant.

P.L.

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS