L'Usine Energie

Les navires ne vont pas ralentir si vite

, , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les navires ne vont pas ralentir si vite © Rodolphe Polis & Graphics Défense
Le 24 août, à l’occasion du G7, Emmanuel Macron a annoncé des engagements pour lutter contre la pollution sur les océans, notamment en réduisant la vitesse des navires. Une idée qui n’est pas nouvelle. "Les armateurs ont réduit la vitesse de leurs porte-conteneurs lorsque le cours du pétrole était élevé. Ils ont lancé le mouvement, mais c’était uniquement dans le but de faire des économies, prévient Philippe Louis-Dreyfus, le président du conseil de surveillance de Louis-Dreyfus Armateurs. Aujourd’hui, il s’agit de le faire dans un but environnemental. C’est une solution facile à mettre en place et qui ne coûte pas cher." Problème : trouver un accord risque d’être long. Mais certains armateurs n’ont pas attendu pour prendre des mesures. CMA CGM a commandé des navires au GNL[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte