Les mouvements des bras robotisés sont-ils trop rapides ?

Lorsqu’on observe une chaîne de montage, on voit les mouvements rapides et saccadés des bras robotisés. Cette agitation caractéristique de l’automatisation est-elle problématique ? L’énergie nécessaire à ces accélérations nerveuses et ces arrêts abrupts est-elle indispensable ? Une équipe de chercheurs suédois s’est posé la question.

Partager
Les mouvements des bras robotisés sont-ils trop rapides ?
L'étude a été réalisé en partenariat avec plusieurs industriels, dont Général Motors.

Une réduction de 15 à 40% pourrrait être obtenue sur la consommation énergétique des bras robotisés. C'est la conclusion de l’équipe de Bengt Lennartson, de l’université de Chalmers (Suède). Leur idée? Ralentir l'animation des robots, sans modifier le timing entre deux positions utiles, en faisant commencer les mouvements plus tôt et en les faisant s'arrêter sans à-coups pour les rendre finalement plus fluides. Ce qui rappellerait presque une fable de la Fontaine... «Rien ne sert de courir, il faut partir à point». Au final les mouvements amples et continus ne modifient en rien la production elle-même. Le principe peut paraître simpliste... mais pourrait générer des économies conséquentes, puisque la moitié de l’énergie des usines automatisées est consommée par ses bras mécanisés.

Pour Kristofer Bengtsson, qui s'emploie à implémenter cette technique dans l’industrie, le but est plutôt d’inclure cette optimisation dans les futures machines plutôt que de modifier celles qui existent déjà. « De toute façon, d’autres tests sont nécessaires avant que l’on ne retrouve cette amélioration dans une usine. Et il faudra sûrement quelques années d’ingénierie pour l'adapter à une chaîne de production. »

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Nemours

Entretien et dépannage des logements (vacants/occupés) et des parties communes sur le patrimoine de Val du Loing Habitat

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS