Les moulures du Nord: à Shanghai, on peut marcher sur un sol français

Feuilleton "Exposition universelle : nos entreprises industrielles s’exposent à Shanghai". Porteurs de projets innovants, les pavillons de la France, d’Alsace, de Rhône-Alpes et d’Ile-de-France exposent les savoir-faire tricolores. Suivez le guide.
Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les moulures du Nord: à Shanghai, on peut marcher sur un sol français
Le parquet de la salle de restaurant Pourcel, au pavillon français.

Des parquets façon Versailles au pavillon français. Plus de mille mètres carrés. Et des moulures dorées aussi. Voilà le challenge qu’a relevé l’entreprise Les moulures du Nord.

A la mode de Versailles,

Ils ont ainsi fourni toutes les moulures peintes couleur or du restaurant Pourcel. Mais, surtout, ils ont apporté le parquet de tout le pavillon. Pour le restaurant, ils ont utilisé la méthode du calepinage, un procédé d’assemblage de petites lattes de parquets pour former un motif. Une technique « à la façon Galerie des glaces au château de Versailles », explique Arnaud Heaulme, le directeur général des moulures du nord. « Mais en plus moderne et moins fragile », précise-t-il. « Plus moderne car avec le mobilier, il ne fallait pas du clinquant. Il fallait du mat, aspect brut», précise-t-il. « Et plus résistant car à Versailles, ils doivent intervenir tous les quinze jours à la moindre rayure ». Ils ont donc choisi une finition avec une huile matte. Praticité avant tout. Surtout quand on travaille pour un pavillon installé Shanghai, où l’humidité dépasse les 80-90% pendant l’été.

Le romantisme français,

Pour le salon de mariage, pas question d’avoir une finition à l’huile. Car, cette partie du pavillon est victime de son succès. « Nous avons donc choisi un parquet très résistant avec une technique de trois piles croisées avec un vernis protecteur », explique Arnaud Heaulme. Il y a un énorme engouement, les couples chinois adorent le romantisme à la française. Et c’est pour ça que l’entreprise Les moulures du nord a été choisie : « Toutes les entreprises proposaient du bambou. Nous, on a joué la carte France avec du Chêne massif de chez nous. Un peu comme pour les sacs à mains : ce n’est pas parce qu’ils peuvent trouver une meilleures qualité-prix, que les chinoises arrêteront d’acheter du Chanel ». Et, Arnaud Heaulme compte bien profiter de cette mode du luxe et du romantisme incarnée par le label tricolore.

Et du chêne de chez nous.

Pour lui, le parquet peut être une marque de distinction et il joue de cet argument pour étendre son marché jusqu’en Chine. « Je souhaiterais que les Chinois achètent mes dalles de la même façon qu’un sac Gucci ou Chanel », explique le directeur général. Mais, il y a encore du chemin à faire pour s’imposer, comme le montre la petite anecdote de l’installation des parquets au pavillon français : l’es ouvriers chinois chargés de construire le pavillon n’avaient pas l’habitude de ce type de revêtement et s’apprêtaient à clouer le parquet. L’entreprise Les moulures du nord s’est donc empressée de faire venir de la colle d’Australie avant que le chêne massif ne soit massacré à coup de marteau.

Morgane Remy

En savoir plus :

Voir notre dossier exposition universelle, notre diaporama, ainsi que le reste de notre feuilleton:

Introduction : Diaporama

Episode 1 : Schneider, un pavillon qui gère son énergie

Episode 2 : Le béton céllulaire Ytong à l'exposition universelle

Episode 3 : Tissus technologique : Ferrari couvre Shanghai de son savoir-faire

Episode 4 : Exposition universelle : Thetys instrument mise sur des rencontres B to B

0 Commentaire

Les moulures du Nord: à Shanghai, on peut marcher sur un sol français

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS