Les moteurs made in France de PSA, les Mirage 2000 indiens, Total Carling revit... sept bonnes nouvelles pour bien démarrer la semaine

Publié le

PSA va engager 60 millions d’euros dans son usine mosellane de Trémery pour y fabriquer 200 000 nouveaux moteurs à essence par an, la France a livré les deux premiers Mirage 2000 rénovés à l'Inde, Total va investir 180 millions d'euros dans la plate-forme de Carling... Pour commencer la semaine du bon pied, retrouvez ici les sept bonnes nouvelles sélectionnées par L'Usine Nouvelle.

Les moteurs made in France de PSA, les Mirage 2000 indiens, Total Carling revit... sept bonnes nouvelles pour bien démarrer la semaine © Dassault

Les moteurs à essence made in France de PSA

François Hollande et Carlos Tavares, président du directoire de PSA, sont venus confirmer le 27 mars, à Trémery un investissement de 60 millions d’euros dans l’usine mosellane du groupe, qui assemblera 200 000 nouveaux moteurs à essence trois cylindre par an à l’horizon 2017. A deux jours du deuxième tour des cantonales, la visite présidentielle a également donné lieu à l’annonce de l’implantation d’un centre d’appels qui créera 150 emplois sur l’ancien site d’Ecomouv.

La France livre les deux premiers Mirage 2000 rénovés à l'Inde

La France a livré aux autorités indiennes les deux premiers Mirage 2000 totalement rééquipés. La modernisation des 49 suivants sera réalisée en Inde. Si ce contrat n'est pas celui tant attendu des 126 Rafale, évalué à une dizaine de milliards de dollars, il s’élève tout de même à 1,4 milliard d’euros, dont 70% sous la responsabilité de Thales et 30% sous celle de Dassault Aviation. Et avec les transferts de technologies et la coopération industrielle qu'il inclut, c'est une excellente répétition pour les deux entreprises avant la signature du deal géant.

La plate-forme de Carling retrouve un avenir grâce à Total

Le groupe Total a engagé 180 millions d’euros d’investissements sur la plate-forme de Carling/Saint-Avold (Moselle). Le site mosellan, qui emploie 550 salariés, doit renouer avec la compétitivité, s’imposer en centre de référence européen pour les résines d’hydrocarbures et conforter ses positions de leader des polymères pour le groupe en Europe.

ArcelorMittal Méditerranée va recruter 253 CDI en 2015

Avec une production en 2014 de 3,914 millions de tonnes d'acier, sous forme de bobines et de tubes, l'unité de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) d'ArcelorMittal Méditerranée retrouve son niveau de production de 2006. L'entreprise investit 40 millions d'euros sur le site pour poursuivre la modernisation de ses installations. Elle prévoit également de recruter 253 CDI en 2015.

Doux va investir 40 millions d'euros dans son outil de production tricolore

Le groupe de transformation de volailles Doux de Châteaulin (Finistère) a obtenu un prêt de 5 millions d'euros de Bpifrance. Il pourra ainsi investir 40 millions d'euros sur les trois prochaines années dans la modernisation et l'extension de ses outils de production, tous situés en France.

Le capital investissement en pleine forme

Les investissements dans les entreprises sont en hausse de 35%, la collecte de fonds progresse de 24%... Les acteurs du capital investissement ont connu une année particulièrement dynamique en 2014. Le secteur retrouve presque son niveau d'activité d’avant la crise financière de 2008.

Dow mise sur son centre R&D à Sophia Antipolis

Présent depuis 40 ans sur la technopole de Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes), le groupe chimiste américain Dow investit 2,3 millions d'euros dans la rénovation de son centre d’innovation. Ses effectifs sur place sont passés de 90 à 161 salariés en 2014.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte