L'Usine Aéro

Les moteurs défectueux des Boeing 787, une addition salée pour Rolls-Royce

Hubert Mary , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Les réparations de Rolls-Royce sur ses moteurs Trent 1000, équipant notamment les Boeing 787, vont lui coûter 1,4 milliard de livres de charge exceptionnelle sur l’année 2019, et plombent ses bénéfices.  

Les moteurs défectueux des Boeing 787, une addition salée pour Rolls-Royce
Certains Boeing 787-9 ont été immobilisés à cause de problèmes constatés sur les moteurs Trent 1000 de Rolls-Royce.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Les moteurs Trent 1000 de Rolls-Royce, qui équipent principalement des Boeing 787, n’ont pas fini de causer des soucis au constructeur britannique. L’usure prématurée des compresseurs Package C et B, vont coûter 1,4 milliard de livres (environ 1,6 milliard d’euros) de charge exceptionnelle sur l’année 2019.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte