Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les montres Swatch sont orphelines

Publié le

Pour Nicolas Hayek, le temps s'est définitivement arrêté le 28 juin au soir. Le charismatique fondateur du groupe Swatch, qui arborait toujours trois ou quatre montres à son poignet, a tiré sa révérence à 82 ans. Sauveur de l'industrie horlogère suisse, inventeur de la petite montre colorée produite à 25 millions d'exemplaires chaque année, créateur de la Smart... Cet émigré libanais laisse à son fils, Nick, un véritable empire industriel. Bâti en trente ans sur les ruines de la Société suisse d'industrie horlogère (SSIH), le groupe compte 19 marques au catalogue (d'Omega à Tissot, en passant par Breguet ou Blancpain), 160 usines et fait travailler 24 000 personnes dans le monde. Pour le saluer, le site internet du groupe indiquait sobrement : Nicolas G. Hayek, 1928-2010, entrepreneur.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle