Les montres Swatch sont orphelines

Pour Nicolas Hayek, le temps s'est définitivement arrêté le 28 juin au soir. Le charismatique fondateur du groupe Swatch, qui arborait toujours trois ou quatre montres à son poignet, a tiré sa révérence à 82 ans. Sauveur de l'industrie horlogère suisse, inventeur de la petite montre colorée produite à 25 millions d'exemplaires chaque année, créateur de la Smart... Cet émigré libanais laisse à son fils, Nick, un véritable empire industriel. Bâti en trente ans sur les ruines de la Société suisse d'industrie horlogère (SSIH), le groupe compte 19 marques au catalogue (d'Omega à Tissot, en passant par Breguet ou Blancpain), 160 usines et fait travailler 24 000 personnes dans le monde. Pour le saluer, le site internet du groupe indiquait sobrement : Nicolas G. Hayek, 1928-2010, entrepreneur.

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement