Les mobilisations pour la Fête du Travail, Alstom, les "anti-high-tech"... la revue de presse de l'industrie

Retour sur les manifestations du 1er mai, Arnaud Montebourg et le dossier Alstom, la mobilisation contre les géants de la high-tech continue à San Francisco : la revue de presse de l'industrie de ce vendredi 2 mai.

Partager

Les mobilisations pour la Fête du Travail, Alstom, les

Retour sur les rassemblements du 1er mai

De nombreux journaux reviennent ce matin sur manifestations du 1er mai, marquées en France par la désunion des syndicats : CGT, FO, la FSU et Solidaires d'un côté, la CFD de l'autre.

France Info revient, sur son site internet, sur les principales manifestations qui ont eu lieu un peu partout en France.

Différents représentants syndicaux se sont exprimés à cette occasion. Le leader de la CFDT, Laurent Berger, juge le climat très dégradé et a réclamé une politique économique plus dynamique.

De son côté, Bernadette Groison de la FSU, a dénoncé le plan d'économies de 50 milliards d'euros approuvé mardi dernier par les députés.

Partout dans le monde des manifestations ont rassemblé des travailleurs. L'AFP a compilé les principaux rassemblements. Des millions de personnes étaient dans la rue pour la Fête du Travail, dans un contexte parfois tendu. A Istanbul ou Phnom Penh où des heurts ont opposé police et manifestants.

Alstom : Montebourg croit toujours à une "solution française"

Les Echos reviennent ce matin sur le feuilleton économique du moment : le dossier Alstom. Le ministre de l’Economie, Arnaud Montebourg, évoque toujours une solution française alors que General Electric semble bien placé pour acquérir la division énergie de l'industriel français.

Le ministre dit souhaiter une "joint venture", c’est-à-dire un partenariat à "50-50" sur toutes les activités d’Alstom : l’énergie et les trains, rappelle le journal. Ses exemples de référence dans l'industrie : l’alliance Safran-GE pour les moteurs d’avions ou encore EADS. "Une façon de faire monter les enchères et de gagner encore du temps, pour faire émerger d’autres solutions", analyse le quotidien.

Qui sont les "anti-high-tech" de San Francisco ?

Le Monde revient sur le mouvement de contestation qui touche les géants de la high-tech à San Francisco. "Au cœur des protestations : la crise du logement. Avec leurs rémunérations élevées, souvent au-delà des 100 000 dollars par an, les employés des sociétés high-tech alimentent une rapide inflation des prix", explique l'article.

Une contestation qui ne date pas d'hier : "elles avaient déjà éclaté en 1999, en plein cœur de la première bulle Internet. Quinze ans plus tard, alors que l'argent coule à nouveau à flots dans la région, le mouvement a repris, sous l'impulsion de plusieurs collectifs".

Julien Bonnet

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS