Economie

Les ministres européens passent en force pour la directive OPA

Publié le

Après quinze années d'attente et contre l'avis de la Commission européenne, quatorze des Quinze Etats membres ont voté l'harmonisation des règles d'offres publiques d'achat (OPA) lors d'un conseil des ministres des Finances européens. Selon la Commission, le texte adopté vide de leurs substances deux articles « phares » de leur proposition.

L'un était censé empêcher les conseils d'administration d'user , sans l'accord des actionnaires, de mécanismes de défense en cas d'OPA hostile. L'autre, dans le même ordre d'idée, levait les restrictions au droit de vote, inscrites dans les statuts des sociétés cibles, et utilisées lors des assemblées générales décidant des mécanismes de défense. Le consensus dégagé par les Quinze rend optionnel ces deux mesures. Le projet pour être validé doit encore passer devant le parlement européen mi décembre.

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte