Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Les Mini trop à l'étroit dans l'usine BMW d'Oxford

, ,

Publié le

L'usine d'Oxford en Grande-Bretagne n'est pas capable de répondre à la forte demande pour la nouvelle Mini. Le groupe BMW, propriétaire de la marque britannique a donc décidé de confier une partie de la production à l'usine d'un sous-traitant aux Pays-Bas.

Les Mini trop à l'étroit dans l'usine BMW d'Oxford
une Mini en cours d'assemblage à l'usine d'Oxford
© BMW

La nouvelle Mini victime de son succès. Faute de capacités dans l'usine d'Oxford (Grande-Bretagne) qui produit la célèbre citadine britannique, BMW a annoncé qu'il avait confié une partie de sa production à son partenaire VDL Nedcar, basé à Born, aux Pays-Bas.

Le groupe allemand a pourtant beaucoup investi pour moderniser l'usine historique de la marque anglaise. Le site d'Oxford, qui a fêté ses 100 ans d'existance en 2013, devrait ainsi diposer à moyen terme d'une capactié de production annuelle d'environ 260 000 unités, a indiqué Harald Krüger, directeur de la production de BMW.

La nouvelle Mini roule sur les traces de son illustre ancêtre

Tous modèles confondus, 303 177 Mini ont été produites l'an dernier, dont 175 986 à Oxford. Les versions SUV "Countryman" ou coupé "Paceman" sont, elles, assemblées à Graz en Autriche. Depuis la relance de la marque en 2001, BMW indique avoir produit 2,8 millions d'unités de la Mini. La première Mini, fabriqué par BMC (British Motor Corporation) entre 1959 et 2000, avait quant à elle été produite à 5,3 millions d'exemplaires.

Une carrosserie de la Mini (modèle Hatch) qui sera produite dans l'usine hollandaise de VDL Nedcar

Julien Bonnet

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

26/02/2014 - 22h33 -

Merci pour cet article très intéressant. Nous le constatons tous les jours dans notre métier du transport urgent par avion pour l'industrie automobile : les usines repartent et c'est une bonne nouvelle pour tout le monde (employés, fournisseurs mais aussi pour Monsieur tout le monde car cette industrie est créatrice de croissance). Si crise il y a, l'automobile Européenne reste forte d'un vrai savoir faire reconnu à l'international. Si les usines se trouvent à l'étroit, c'est définitivement une bonne nouvelle et nous serons là pour accompagner les pics de croissance, et les livraisons urgentes en dernière minute qui permettent souvent de maintenir une production fluide en évitant les arrêts de ligne. Bien cordialement - J. Bernard - www.airtimecritical.com
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle