Les militaires se dotent d’une agence de l’innovation

Annoncée en mars dernier, l’Agence de l’innovation de défense est officiellement créée. Réduction des temps de cycle, ouverture à l’international : elle est censée secouer le monde militaire.

Partager
Les militaires se dotent d’une agence de l’innovation

Réveiller la belle endormie. C’est la mission de l’Agence de l’innovation de défense, officiellement créée à compter du 1er septembre, via un communiqué du ministère des Armées daté du mardi 4 septembre. "Elle sera le phare de l’innovation du ministère, ouverte sur l’extérieur, affirme la ministre Florence Parly dans le communiqué. Elle sera tournée vers l’Europe, visible à l’international. Elle permettra l’expérimentation, en boucle courte avec les utilisateurs opérationnels". Comprendre : l’agence doit pallier les faiblesses de la Direction général de l’Armement (DGA).

Un lancement attendu : la ministre des Armées, Florence Parly, avait annoncé en mars dernier le lancement de cette structure. Et avait précisé en mai à L’Usine Nouvelle le contexte de cette initiative. "L’innovation dans le domaine de la défense a été pendant des décennies le fait de très grandes entreprises qui constituent notre base industrielle et technologique de défense, détaillait la ministre. Aujourd’hui, nous sommes convaincus que celles-ci doivent absolument interagir avec d’autres entités comme les start-up, les laboratoires et les PME".

La rupture viendra de l'intérieur

Cycles courts, recours aux acteurs civils, ouverture à l’international, technologies numériques : l’agence doit moderniser la manière dont l’innovation est menée dans le monde militaire et mettre à niveau les technologies de l’armée française. L’exercice sera délicat alors que l’agence restera dans le giron de la DGA. "On ne crée pas un concurrent de la DGA, soutenait Florence Parly dans son interview à l’Usine Nouvelle. L’agence sera logée au cœur de la DGA". Quant à son budget, il sera de 1 milliard d’euros par an à partir de 2022, contre 730 millions en 2018.

Comment la France peut-elle rester dans la course avec un budget dédié à l’innovation de rupture trois fois inférieur à celui de la Darpa (l’agence de l’innovation du département de la défense américaine)? "Notre compétitivité technologique repose sur une approche plus sélective, expliquait Florence Parly. Nous ne poussons pas quinze solutions en parallèle en nous disant qu’il y en aura bien une ou deux qui sortiront du chapeau. Nous tentons d’identifier le plus en amont possible les technologies qui feront la différence".

Et la ministre de rappeler la prochaine montée en puissance du Fonds européen de défense, qui mobilisera 13 milliards d’euros sur le prochain budget de l’Union européenne. Signe des temps alors que les technologies numériques ébranlent l’industrie : c’est Emmanuel Chiva, 49 ans, un docteur en biomathématiques avec une spécialisation en intelligence artificielle, qui est nommé directeur de cette agence. Ancien élève de l’École Normale Supérieure, il est également expert dans le domaine des systèmes complexes et du biomimétisme.

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingénieur-e Qualité Développement Système F/H

Safran - 10/11/2022 - CDI - Éragny

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS