Les milieux d'affaires allemands inquiets des droits de douane US

BERLIN (Reuters) - Les milieux d'affaires allemands ont exprimé samedi leur déception après la brève rencontre entre Angela Merkel et Donald Trump, faisant part de leurs craintes de voir l'administration américaine appliquer les tarifs douaniers annoncés sur les importations d'acier et d'aluminium.
Partager
Les milieux d'affaires allemands inquiets des droits de douane US
Les milieux d'affaires allemands ont exprimé samedi leur déception après la brève rencontre entre Angela Merkel et Donald Trump, faisant part de leurs craintes de voir l'administration américaine appliquer les tarifs douaniers annoncés sur les importations d'acier et d'aluminium. /Photo prise le 27 avril 2018/REUTERS/Brian Snyder

Washington avait décrété en mars l'adoption de droits de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium mais avait octroyé un moratoire à l'Union européenne jusqu'au 1er mai.

"Je regrette que la visite de la chancelière à Washington n'ait produit aucun progrès tangible sur les questions contentieuses entre l'Allemagne et les Etats-Unis", a déclaré Dierter Kempf, président de la fédération des industries allemandes (BDI).

Lors de la conférence de presse commune avec la dirigeante allemande, Donald Trump s'est plaint du déficit commercial des Etats-Unis à l'égard de l'Union européenne.

Angela Merkel a tenté d'expliquer que toute décision concernant une exemption en faveur du bloc communautaire relevait désormais de la volonté du président américain.

"La question des tarifs douaniers reste un fardeau majeur pour les relations transatlantiques", a commenté Dieter Kempf.

Lors de sa visite d'Etat de trois jours à Washington, le président français Emmanuel Macron a, lui aussi, plaidé en faveur d'un assouplissement de la position américaine. Aucun des deux dirigeants ne semble avoir convaincu Donald Trump.

"Malheureusement, il semble que l'UE ne sera pas exemptée des droits de douane américains injustes", a déploré Volker Treier de la chambre allemande de l'industrie et du commerce.

(Tom Koerkemeier et Gernot Heller; Pierre Sérisier pour le service français)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS