Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les métiers porteurs de la chimie, sciences du vivant et agroalimentaire

Publié le

L’Usine Nouvelle présente 45 fiches métiers correspondant à quelques-unes des spécialités d'ingénieurs. Gros plan sur les métiers porteurs de la chimie, sciences du vivant et agroalimentaire.

Les métiers porteurs de la chimie, sciences du vivant et agroalimentaire
Gros plan sur les métiers porteurs de la chimie, sciences du vivant et agroalimentaire.
© Robertet

INGÉNIEUR chimiste

Le job

La chimie est partout. De l’industrie pharmaceutique à la cosmétique, en passant par la protection des plantes ou la peinture, l’éventail des rôles de l’ingénieur chimiste est large. Celui-ci est chargé de mettre au point ou d’optimiser molécules et composants permettant de fabriquer des médicaments, des produits alimentaires… et même les matériaux du futur (nanotechnologies). S’il est spécialisé en génie chimique, il sera plutôt amené à travailler à la conception des machines et process. Il intervient aussi au niveau de la qualité, afin de garantir la conformité des produits aux normes notamment environnementales (Reach).

La formation

Les 20 écoles de la Fédération Gay-Lussac (dont Chimie ParisTech, Écoles nationales supérieures de chimie de Lille, Rennes, Sigma Clermont…).

Les débouchés

Les grandes entreprises (Arkema, Solvay, BASF, DuPont, Total, Areva, L’Oréal…), la pharmacie, les PME de la chimie.

 

INGÉNIEUR AGRONOME

Le job

Spécialisé dans les sciences et technologies du vivant, l’ingénieur agronome travaille à l’optimisation du rendement des cultures ou des élevages ou à l’amélioration de la productivité et de la qualité dans les usines agroalimentaires. À mi-chemin entre la recherche et la production agricole, son rôle consiste à trouver des méthodes de culture plus rentables, à améliorer les espèces végétales et animales pour atteindre à la fois un meilleur rendement et une meilleure qualité dans le respect de l’environnement. Ce biologiste exerce en laboratoire et sur le terrain.

La formation

AgroParisTech, Montpellier SupAgro, AgroCampus Ouest, Esitpa, UniLaSalle, Ensaia, Ensat, Purpan…

Les débouchés

Les grands groupes agricoles (Soufflet, Avril, InVivo, coopératives…) ou agroalimentaires (Danone, Lactalis…) et de nombreuses PME,le secteur public.

 

INGÉNIEUR EN AGROALIMENTAIRE

Le job

Yaourts, saucissons, plats cuisinés, boissons… De la composition au conditionnement des aliments, l’ingénieur en agroalimentaire supervise toute la chaîne de l’innovation alimentaire. En relation avec le marketing, il pilote la recherche et le développement de nouvelles gammes de produits. Pour cela, il collabore avec chimistes et biologistes. Il assure les tests en laboratoire et sur les chaînes de production, puis rédige le cahier des charges pour les matières premières et l’industrialisation du produit. Expert des nouvelles technologies, l’ingénieur agroalimentaire doit également surveiller les coûts de revient dans ce secteur aux débouchés nombreux.

La formation

AgroParisTech, AgroCampus Ouest, Montpellier SupAgro, Ensat, Ensaia, Oniris, AgroSup Dijon…

Les débouchés

Les grands groupes (Danone, Bongrain, Nestlé, Bel) et de très nombreuses PME.

 

INGÉNIEUR FORESTIER

Le job

Ce spécialiste des milieux naturels doit être capable d’exploiter les domaines sylvicoles, tout en préservant leur pérennité. Il gère les projets d’aménagement des forêts et d’exploitation du bois, en tenant compte des contraintes écologiques, économiques et culturelles. Il doit raisonner à très long terme pour élaborer les plans de gestion. Par définition, cette profession s’exerce en grande partie au grand air. C’est aussi un travail d’équipe – l’ingénieur devant généralement superviser un groupe de techniciens – et un métier de contacts avec les différents partenaires (acheteurs, propriétaires de forêts…).

La formation

AgroParisTech (ex-École nationale des eaux et forêts), site de Nancy.

Les débouchés

Les propriétaires forestiers, les coopératives, les bureaux d’études, l’Office national des forêts, les plantations, le secteur papetier…

 

INGÉNIEUR PAPETIER

Le job

La production de papier, sous toutes ses formes (carton d’emballage, ondulé, hygiénique…), nécessite des compétences pointues. L’ingénieur papetier est spécialisé dans la fabrication de ces produits, fortement automatisée et souvent sur de très grosses machines. Il gère les investissements et l’approvisionnement en matières premières (bois, pâte…), puis contrôle la qualité et l’impact sur l’environnement. Ses compétences vont de la chimie à la mécanique jusqu’à l’informatique. Il doit être capable de manager une équipe en usine. Il peut être amené à voyager, beaucoup d’industries papetières étant situées hors de nos frontières.

La formation

Grenoble INP-Pagora.

Les débouchés

L’industrie papetière, de l’emballage, imprimeries (Smurfit, Ahlstrom, Clairefontaine, Hamelin, Tetra Pak…).

 

INGÉNIEUR EN BIOTECHNOLOGIE

Le job

Cet ingénieur utilise des micro-organismes, bactéries, cellules… à des fins industrielles. Son métier est d’organiser des recherches pour élaborer un conservateur alimentaire, la bioproduction d’un médicament ou les meilleurs process pour les biocarburants. Il peut être amené à manipuler des outils et des techniques sophistiqués, comme celle relevant du génie génétique. Il doit interpréter les résultats, les diffuser dans des publications et participer à l’élaboration de la chaîne de fabrication d’un produit : organisation, planning, contrôles du produit. Savoir s’adapter, aimer le travail d’équipe, être persévérant sont les qualités exigées par ce métier.

La formation

École supérieure de biotechnologie Strasbourg, Insa Lyon et Toulouse, AgroParisTech, ENSTBB-Bordeaux INP et d’autres agri ou agro.

Les débouchés

La pharmacie, l’industrie agroalimentaire, le secteur bioénergie.

 

Réagir à cet article

Usine Nouvelle N°3587-3588

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3587-3588

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 de L’Usine Nouvelle

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle