L'Usine Agro

Les méthodes de Nestlé Waters mises à mal dans un documentaire d'Arte

Elodie Vallerey , ,

Publié le

Vu sur le web Un pavé dans la mare... d'eau en bouteille ! Le documentaire diffusé le 11 septembre en première partie de soirée sur Arte, "Nestlé et le business de l'eau en bouteille", ne finit pas de faire parler de lui.

Le documentaire aborde une question cruciale mais rarement soulevée auparavant : à qui appartient l'eau ? Les auteurs du film, Urs Schnell et Res Gehriger, tendent à démontrer que le n°1 mondial de l'agroalimentaire, Nestlé, use de méthodes dénonçables pour l'exploration de l'eau à travers le monde.

Aux États-Unis, au Nigeria et au Pakistan, les auteurs ont cherché à en savoir plus sur le business brassant des milliards de francs suisses de la filiale du géant, Nestlé Waters. Et de chercher les tenants et les aboutissants de l'adage cher à Peter Brabeck, le président du conseil d'administration de la firme suisse : l'eau peut garantir encore 140 ans de prospérité à l'entreprise Nestlé.

La maison-mère de Nestlé n'a pas tardé à réagir dans un communiqué, dénonçant un "documentaire à charge" : "On trouve dans le film plusieurs exemples de manque d’objectivité (...) La baisse de la nappe phréatique au Pakistan serait due aux activités de Nestlé. C’est faux. Nestlé y opère deux puits pour ses activités d’eaux embouteillées qui sont rigoureusement gérés et contrôlés sur la base de critères strictes".

Le documentaire de 90 minutes est visionnable sur le site web Arte +7 (et ci-dessous) jusqu'au 18 septembre.

 

Réagir à cet article

3 commentaires

Nom profil

14/09/2012 - 16h50 -

Nico, tu travailles chez Nestlé ? Au service de communication je pense, pour avoir posté le même commentaire sur tous les sites qui relayent ce documentaire d'Arte. "Race de journalisme": une expression bien haineuse, ils emploient des militants frontistes en plus chez Nestlé ? Enfin, comparer un documentaire d'Arte à un reportage d'Enquête Exclusive, tu es bien sérieux ? En tout cas, grâce à toi je ris bien devant mon écran ! Allez, passe tout de même mon bonjour à tous tes collègues de chez Nestlé.
Répondre au commentaire
Nom profil

14/09/2012 - 13h36 -

@Nicolas : vous devez être un fervent admirateur de Nestlé pour prendre la peine de poster votre commentaire sur les différents sites qui parlent du documentaire (http://www.lsa-conso.fr/nestle-waters-chahute-sur-arte,132630)
Répondre au commentaire
Nom profil

13/09/2012 - 17h47 -

Nestle n’a pas voulu participer au reportage car les reporter sont habitué des « reportages scandales » sans réel fondement uniquement là pour faire peur aux populations. Si on devait ecouter tous ces genres de reporters qui nuisent terriblement à la profession nous serions tous chomeur atteind de maladies trés graves en train de cuire dans un monde sans eau potable ni pétrole depuis au moins 10 ans. C’est la raison pour laquelle je ne me fis plus à tous ces reportages racoleurs notement Envoyé spéciale, Capitale et enquète exclusive qui te dépeigne un monde qui devrait être mort depuis le début des années 90. D’ailleur tu remarqueras que dans leurs reportage la plupart du temps les entreprises refusent souvent le dialogue, ou si elles l’acceptent finissent au tribunale car cette race de journaliste adore couper au montage ou ne passer que les morceaux de phrases (parfois hors contexte) qui vont dans le sens qu’ils veulent donner à leur reportage (souvent catastrophique). Ouvrez les yeux et arrétez de prendre pour argent comptant ce type de journaliste. Un site où Nestle répond à ce reportage: http://ww1.nestle-waters.com/BottledLife.html?btn_ajax=1&_lang=fr
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte