Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les mémoires à semiconducteurs, un pactole de 110 milliards de dollars en 2021 convoité par les Chinois

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

En recul de 3% en 2015, le marché mondial des mémoires Dram et Flash repart à la hausse pour atteindre 110 milliards de dollars en 2021, selon IC Insights. Une bonne nouvelle pour Samsung, SK Hynix, Micron, Intel, Toshiba et Western Digital qui dominent le secteur. Mais un pactole très convoité par les Chinois.

Les mémoires à semiconducteurs, un pactole de 110 milliards de dollars en 2021 convoité par les Chinois
Puce flash
© Micron

Une bonne nouvelle pour l’industrie des mémoires à semiconducteurs. Après un déclin de 3% en 2015, le marché mondial des puces Dram et Flash repart avec une hausse de 10% en 2016 pour atteindre  85,3 milliards de dollars, selon les estimations d’IC Insights. Et l’embellie devrait se poursuivre sur les cinq années à venir avec une progression moyenne de 7,3% par an. De quoi porter la valeur du marché à 110 milliards de dollars en 2021.

Cycle d'augmentation des prix

Les puces mémoires devraient bénéficier d’une croissance  supérieure de 2,4 points à celle de l’ensemble du marché des circuits intégrés électroniques. Le cabinet explique ces belles perspectives par un nouveau cycle d’augmentation des prix typique du secteur.

Ces prévisions ont de quoi réjouir les six principaux fabricants dans le monde : les coréens Samsung  Electronics et SK Hynix, le japonais Toshiba et les américains Micron Technology, Intel et Western Digital (partenaire de Toshiba dans la production de mémoires Flash).

Arrivée des Chinois?

Seulement voilà : les chiffres d’IC Insights ne tiennent pas compte de l’arrivée possible de la Chine sur ce marché érigé par Pékin en priorité stratégique dans son 13 e plan quinquennal. Au moins trois Chinois préparent leur entrée entre 2017 et 2018:  Changjiang Storage, filiale de XMC, dans les mémoires Flash 3D, Fujian Jin Hua Integrated Circuits dans les mémoires Dram et Sino King Technology dans les puces Dram. Avec à la clé, de investissements colossaux. Rien que pour l’usine de Changjiang Storage à Wuhan, le montant envisagé atteint la bagatelle des 24 milliards de dollars. Si ces projets se concrétisent, ce serait une catastrophe pour le marché. « Cela entrainerait une surcapacité de production et une chute des prix préjudiciable pour toute l’industrie », avertit Mike Durcan, PDG de Micron Technology.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle