Les médias plombent les bons résultats du Groupe Bolloré

Une moindre plus-value sur Vallourec et les investissements médias réduisent les bénéfices net du goupe de 45%. Les résultats des activités historiques sont globalement en hausse.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les médias plombent les bons résultats du Groupe Bolloré
Le conglomérat français Bolloré a dévoilé aujourd'hui ses résultats approuvés par le conseil d'administration pour son exercice fiscal 2007. Malgré une hausse de 7% du chiffre d'affaires, à 6,4 milliards d'euros, le président du groupe a annoncé un bénéfice net en baisse de 45% à 322 millions d'euros contre 583 millions d'euros l'an passé. Une baisse liée à des plus-values moindres qu'en 2006, essentiellement dues au 346 millions d'euros de la vente de titres de Vallourec - contre 541 millions en 2006-, et l'investissement dans la régie publicitaire anglaise, Aegis avec une dépréciation des titres de 113 millions d'euros. Concernant Vallourec, dont le Groupe Bolloré ne détient plus que 0,37% du capital après avoir dénoué en janvier par anticipation les ventes à terme optionnelles, M.Bolloré a rappelé que « 2008 sera marqué par une nouvelle plus-value Vallourec. A partir de 2009, nous ne bénéficierons plus de cette plus-value et les résultats du groupe vont tendre vers le négatif d'ici à 2012 ».

D'autant plus que le PDG du groupe a réitéré son intention d'investir dans des activités encore à faible rentabilité, faisant allusion à ses ambitions dans les médias et télécoms, (Direct8, Direct Soir, Direct Matin Plus, Bolloré Telecom). Petite lueur d'espoir, Vincent Bolloré s'est félicité du succès « beaucoup plus important » que prévu obtenu par la chaîne Direct 8 qui a réalisé une audience de 13,5 millions de spectateurs par semaine, tout en confirmant néanmoins que la télé restait « un plan coûteux ».

Sur les autres activités historiques du groupe, les résultats sont globalement en hausse. Ainsi l'activité transport et logistique a dégagé un résultat opérationnel en hausse de 26% ; à l'identique de l'activité distribution d'énergie grâce à un fort effet stock. Sur les segments films plastiques, batteries électriques et terminaux spécialisés, le conglomérat a fait des « efforts de développement marqués notamment par les dépenses complémentaires engagés dans la batterie électrique ». Une allusion au rachat du fabricant canadien de batterie au lithium, Avestor, rebaptisé Bathium. Sur le développement d'un véhicule électrique, M. Bolloré s'est dit intéressé pour augmenter sa participation au capital de Pininfarina et ainsi renforcer son association avec le designer italien sur le développement de la BlueCar. Une déclaration qui a fait monter de 4,7% l'action du designer.

Sur les matières premières, outre des projets de « croissance externe en Afrique, notamment des projets miniers au Ghana et au Niger » évoqués par Thierry Maraud, le directeur financier, les plantations en Afrique et en Indonésie ont connu de bons résultats du fait de la hausse des cours de l'huile de palme et du caoutchouc.

L'endettement du groupe est de 1,301 milliard d'euros pour 3,515 milliards de fonds propres, soit un ratio de 0,37. Le conseil d'administration propose un dividende de 1,10 euro par action.

Fabrice Frossard

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS