Les médailles de l’innovation 2013 du CNRS sont attribuées à…

Ils sont théoriciens dans l’âme, mais ils déposent des brevets et travaillent avec des industriels. Philippe Cinquin, Ludwik Leibler et Stéphane Mallat sont lauréats de la médaille de l’innovation 2013 du CNRS. Ils sont distingués pour leurs recherches, qui ont mené à des innovations marquantes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les médailles de l’innovation 2013 du CNRS sont attribuées à…

Les médailles de l’innovation du CNRS seront remises le 12 juin 2013 par Geneviève Fioraso, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche à…

  • Philippe Cinquin, mathématicien et médecin : 28 brevets, 10 start-up

Philippe Cinquin, 57 ans, mathématicien et médecin, directeur du laboratoire TIMC-IMAG, à Grenoble, est un spécialiste de longue date de la recherche sur les systèmes d’assistance au geste médical ou chirurgical. Des aides passives ou actives (robots), qui exploitent de multiples images médicales (échographie, IRM, etc.) et la vision par ordinateur. Ses travaux s’orientent actuellement sur la micro-nano-robotique médicale pour des opérations de chirurgie endoscopique, et sur l’alimentation en énergie des dispositifs artificiels implantés. Philippe Cinquin est à l’origine du dépôt de 28 brevets et a contribué à la création de 10 start-up.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne
  • Ludwik Leibler, physico-chimiste?: 47 brevets

Ludwik Leibler, 61 ans, physicien théoricien de formation, est le directeur du laboratoire Matière molle et chimie et professeur associé à l’ESPCI ParisTech. En collaboration avec des groupes tels qu’Arkema et Total, il a su inventer des matériaux complètement originaux, comme des caoutchoucs supramoléculaires capables de s’auto-réparer par simple contact, ou une nouvelle classe de matériaux organiques, les vitrimères, qui sont comme le verre, façonnables de manière réversible et à volonté, tout en restant insolubles, légers et résistants. Ludwik Leibler a déposé 47 brevets.

  • Stéphane Mallat, mathématicien : 10 brevets internationaux

Stéphane Mallat, 50 ans, mathématicien et professeur d’informatique et de traitement du signal, est professeur d’informatique et de traitement du signal à l’École Normale Supérieure de Paris. Ses travaux se sont appliqués à de nombreux domaines scientifiques et notamment en traitement du signal, pour le débruitage et la compression de sons et d’images. Par la suite la valorisation de ses résultats a donné lieu à la création d’une start-up, qu’il a dirigée jusqu’à sa vente en 2007, fabriquant des puces électroniques pour la télévision haute définition. Ses recherches se concentrent maintenant sur des problèmes de classification automatiques de "big data ". Il est à l’origine de 10 brevets internationaux.

Thierry Lucas

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS