Les marques automobiles japonaises, nouvelles cibles des autorités chinoises

Après BMW, Mercedes-Benz, Audi, Chrysler et Jaquar Land Rover, c'est au tour des marques japonaises Toyota, Honda et Nissan d'être les cibles des autorités de la concurrence en Chine, qui enquêtent sur des ententes de prix présumées..

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les marques automobiles japonaises, nouvelles cibles des autorités chinoises

Toyota, Honda et Nissan sont à leur tour dans le viseur des autorités de la concurrence en Chine, dont l'enquête sur des ententes de prix présumées semble maintenant s'étendre au-delà des seules marques automobiles de luxe.

GAC Toyota Motor Co, coentreprise de Toyota avec le chinois GAC Croup, et Guangqi Honda Automobile Co, coentreprise de Honda avec le même groupe chinois, ont toutes deux annoncé vendredi soir qu'elles baisseraient les prix de leurs pièces détachées en conséquence de l'enquête menée par la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR).

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La coentreprise de Nissan avec Dongfeng Motor Group Co a fait savoir de son côté qu'elle était attentive aux suggestions du régulateur et étudiait activement toute amélioration qu'elle pourrait apporter.

L'enquête de la CNDR a épinglé au cours du dernier mois les marques de luxe BMW, Mercedes-Benz, Audi, Chrysler et Jaguar Land Rover.

Avant le secteur automobile, d'autres secteurs comme le lait en poudre, les logiciels ou l'électronique avaient essuyé les foudres des autorités de la concurrence.

Les multinationales Mead Johnson Nutrition et Danone ont ainsi écopé de lourdes amendes et le fabricant de puces américain Qualcomm pourrait se voir infliger une pénalité d'un milliard de dollars.

Les experts de la CNDR estiment que les constructeurs automobiles ont trop de pouvoir sur les concessionnaires et fournisseurs de pièces détachées, ce qui leur permet de contrôler les prix au détriment des consommateurs. Le marché automobile chinois, le plus important du monde, est dominé par les constructeurs étrangers.

Avec Reuters (Samuel Shen et Pete Sweeney, Véronique Tison pour le service français)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS