Les marchés européens plongent, Paris sous les 3.500 points

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes poursuivent mercredi leur baisse dans le sillage des places asiatiques après leur chute de la veille, handicapées par les craintes croissantes des investisseurs sur la croissance économique mondiale.

Partager

Après une série de statistiques décevantes aux Etats-Unis notamment sur la croissance vendredi et la consommation mardi, le marché attend avec une certaine anxiété en début d'après-midi les résultats de l'enquête ADP sur l'emploi américain dans le secteur privé.

A 9h04, l'indice CAC 40 abandonnait 1,5% à 3.470,03 points, son plus bas niveau depuis le 31 août, entamant ainsi sa huitième séance de baisse d'affilée au lendemain d'un repli de 1,82%.

"L'environnement technique international se dégrade significativement. En Europe, les derniers supports clés a résisté ont finalement cédé sur le Stoxx 600, Stoxx 50, Dax 30", explique Alexandre Le Drogoff, analyse graphique chez Aurel-BGC.

Ce dernier estime que les supports moyen terme du CAC 40, entre 3.350 et 3.287 points, devraient être testés. L'indice a d'ailleurs ouvert un "gap de continuation" - fossé dans les transactions entre deux séances marquant la poursuite d'une tendance.

Les autres grandes places européennes évoluent également en net repli, Londres et Francfort reculant respectivement de 1,23% et 1,09%. Du côté des indices paneuropéens, l'EuroStoxx 50 cède 1,18% et l'EuroFirst 300 perd 1,22%.

L'euro gagne 0,36% face au billet vert, à 1,4224 dollar.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benoît Van Overstraeten

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS