Les marchés européens marquent une pause

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes restent orientées en baisse vendredi à mi-séance et Wall Street est attendue sur une note stable, dans des marchés qui marquent une pause après avoir atteint de nouveaux records la veille et en attendant une nouvelle série d'indicateurs américains.

Partager

En ce jour d'arrivée à expiration des contrats futures et d'options mensuels et trimestriels, l'indice CAC 40 perd 0,73% à 3.843,26 points vers 11h50 GMT.

À Francfort, le Dax cède 0,13% et à Londres, le FTSE recule de 0,55%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 cède 0,54%. Milan est stable.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture stable à Wall Street. La veille, le Dow Jones était en hausse pour la dixième séance consécutive et l'indice S&P 500 a fini à moins de deux point de sa record historique de clôture, à 1.565,15, inscrit en octobre 2007.

Les marchés européens restent eux aussi près de leurs niveaux records: l'indice EuroFirst 300 s'apprête à réaliser sa quatrième semaine de hausse d'affilée et se maintient près de son plus haut de quatre ans et demi, soutenu comme l'ensemble des indices boursiers dans le monde par le sentiment d'une accélération de la reprise de la croissance aux Etats-Unis.

Après une amélioration du marché du travail annoncée jeudi, les investisseurs espèrent que la nouvelle série d'indicateurs américains attendus cet après-midi sera bonne aussi.

En zone euro, l'annonce d'une inflation à son plus bas niveau depuis mi-2010 et d'une hausse modérée des salaires fin 2012 ouvre la voie à une baisse des taux de la Banque centrale européenne et encourage les investisseurs à se tourner vers les actifs à risque.

Aux valeurs, Bouygues gagne 3,45% après avoir été autorisé à utiliser la fréquence 2g de téléphonie mobile pour lancer le très haut débit (4G).

Vivendi en revanche perd 3,84%. DirecTV a confirmé jeudi soir qu'il n'était plus intéressé par la reprise de GVT, la filiale de télécommunications du groupe au Brésil, et qu'il s'était retiré du processus de vente.

Volkswagen perd 2,88% à Francfort alors que Deutsche Bank a annoncé qu'elle plaçait 5,8 millions d'actions préférentielles du groupe automobile allemand par le biais d'une procédure de constitution du livre d'ordres accélérée.

Sur le marché obligataire, les Bunds sont stables alors que le parlement italien se réunit pour la première fois depuis les élections du mois dernier qui n'ont pas permis de dégager une majorité claire et qui ont débouché sur un blocage politique.

Sur le marché des changes, l'euro accentue son rebond et se traite autour de 1,3060 dollar, après avoir touché la veille en séance un plus bas de trois mois à 1,2910 dollar, victime des bons indicateurs américains qui ont dopé le billet vert. Certains investisseurs commencent à se demander si ces signes de reprise suffiront pour déclencher une sortie rapide par la Réserve fédérale de son programme d'injections massives de liquidités (QE) et prennent leurs profits.

La livre sterling profite de rachats massifs de positions à découvert et se traite au-dessus de 1,51 dollar, après avoir touché un point bas de 1,4832 dans la semaine, après des déclarations du gouverneur de la Banque d'Angleterre jugeant que la livre avait assez baissé. Les analystes sont toutefois sceptiques sur sa capacité à poursuivre son rebond au-delà de 1,50.

Le yen fait toujours du surplace, entre attente de mesures d'assouplissement monétaire du nouveau gouverneur de la Banque du Japon et crainte que sa récente glissade n'ait été excessive.

Le cours du Brent a franchi les 110 dollars le baril (+1%), aidé par les bons indicateurs américains et les inquiétudes sur l'approvisionnement en provenance du Moyen-Orient.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

974 - ST PIERRE

Acquisition de véhicules de transport en commun de type minicars.

DATE DE REPONSE 13/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS