Les marchés européens finissent légèrement en hausse

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont terminé en petite hausse vendredi, largement soutenues par les secteurs des ressources de base et de l'énergie.

À Paris, le CAC 40 a pris 0,04% (2,08 points) à 4.828,32 points. Le Footsie britannique a avancé de 0,40% et le Dax allemand a gagné 0,21%.

L'indice EuroStoxx 50 s'est replié de 0,21% mais le FTSEurofirst 300 a progressé de 0,12% et le Stoxx 600 de 0,16%.

Sur la semaine, le CAC a gagné 0,06%, le Footsie a pris 0,93% et le Dax 0,13%.

Le Stoxx 600 affiche quant à lui une hausse hebdomadaire de 0,90%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street était en hausse, battant à nouveau ses records.

Le secteur européen des ressources de base a gagné 3,63%, meilleure performance sectorielle du jour, dopé par les solides chiffres du commerce extérieur chinois et par le cours du cuivre, à son plus haut niveau depuis 20 mois.

BHP Billiton a averti que la production de sa mine chilienne d'Escondida, la plus grande mine de cuivre du monde, pourrait être perturbée en raison d'une grève de ses employés.

Les géants des matières premières, Rio Tinto (+5,63%), Anglo American (+4,40%), Glencore (+2,74%) et BHP Billiton (+2,39%) en ont profité.

Deuxième meilleure performance sectorielle, les valeurs de l'énergie ont fini sur un gain de 0,68%. Neste, Total et Royal Dutch Shell ont réalisé des gains respectifs de 2%, 1,11% et 1,05%

Après avoir grimpé jeudi, les valeurs bancaires (-0,78%) ont accusé le plus fort repli sectoriel. Elles affichent leur plus fort recul hebdomadaire (-2,38%) depuis début novembre. Société générale (-3,03%, plus forte baisse du CAC 40) et BNP Paribas (-1,75%) ont notamment pesé.

A Paris, ArcelorMittal (+9,34%) a terminé en tête du CAC 40. Le groupe s'est dit optimiste sur l'évolution de la demande d'acier aux Etats-Unis et au Brésil mais prudent dans le cas de la Chine, tout en annonçant un bénéfice brut supérieur au consensus au quatrième trimestre, porté par des mesures de réduction des coûts.

Juste derrière, Kering a gagné 2,63% après avoir publié des résultats 2016 en très forte hausse et supérieurs aux attentes, portés par les brillantes performances de Gucci et Saint Laurent qui ont permis de compenser le recul de Bottega Veneta.

A Londres, Reckitt Benckiser Group a perdu 2,96%, plus forte baisse du Footsie après avoir annoncé le rachat du spécialiste américain de la nutrition infantile Mead Johnson Nutrition pour 16,6 milliards de dollars (15,6 milliards d'euros).

Sur le marché des changes, le dollar, que les promesses de Donald Trump sur de futures annonces de baisses d'impôts ont dopé, se stabilise.

Le billet vert a touché son plus haut niveau en dix jours face au yen avant la rencontre entre le président américain et le Premier ministre japonais Shinzo Abe, mais est revenu à 113,19 yens.

Il a également atteint son plus haut niveau face à un panier de devises de référence depuis le 30 janvier.

L'euro limite son recul autour de 1,0645 dollar, toujours pénalisé par les incertitudes entourant les échéances électorales en Europe.

Sur le front obligataire, les déclarations de Donald Trump ont fait grimper les rendements des dettes souveraines des pays de la zone euro. La plupart d'entre eux ont pris vendredi entre 3 et 6 points de base.

Sur le front des métaux précieux, le cours de l'or a reflué, bien en deçà de son pic de trois mois touché mercredi. L'once s'échange à 1.234,50 dollars.

Sur le marché pétrolier, les cours continuent leur forte progression. Le baril de Brent s'échange autour de 56,80 dollars et le brut léger américain autour de 54 dollars.

(Avec Dahara Ranasinghe, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Wissembourg

Réfection du toit du SMICTOM Nord Alsace

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS