Les marchés européens clôturent en légère baisse

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en légère baisse pour la plupart vendredi, dans l'attente d'une solution à Chypre qui éviterait une nouvelle crise dans la zone euro.

Partager

Le numéro deux du Rassemblement démocrate, le parti au pouvoir dans l'île, a assuré qu'un plan conforme aux conditions posées par l'Union européenne pourrait être finalisé dans la journée. Dans la matinée, les investisseurs avaient déjà accueilli avec soulagement l'annonce d'une scission des succursales grecques des banques chypriotes, qui seront reprises par Piraeus Bank.

L'UE a donné à Nicosie jusqu'à lundi pour trouver les quelque six milliards d'euros nécessaires pour compléter son plan de sauvetage, sous peine d'un effondrement de son système bancaire qui entraînerait sans doute son éviction de la zone euro.

Le ministre chypriote des Finances a indiqué qu'une taxe sur les dépôts bancaires, rejetée massivement par le parlement mardi, était de nouveau "clairement sur la table".

La plupart des investisseurs escomptent un accord in fine mais ne sont pas près à parier dessus pour autant, dit un trader, pour qui le marché est actuellement "en mode neutre voire baissier".

À Paris, le CAC 40 a terminé en repli de 4,56 points ou 0,12% à 3.770,29, après un creux à 3.750 en matinée. Le Dax-30 a cédé 0,27% à Francfort et l'Ibex-35 0,26% à Madrid, mais la Bourse de Londres a gagné 0,07% et celle de Milan 0,69%, aidée par Generali.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 (-0,08%) et l'Eurofirst 300 (-0,05%) ont fini à peu près stables.

Sur la semaine, le CAC a cédé 1,92% et l'EuroStoxx 50 a perdu 1,62%. "La semaine a été agitée mais les indices continuent d'absorber les mauvaises nouvelles avec une certaine facilité", observe Dominic Hawker, analyste chez Messels.

Au moment de la clôture européenne, Wall Street gagnait 0,5%, aidée par les bons résultats de Nike et de Tiffany & Co.

Plus forte hausse de l'Eurofirst 300, l'opérateur télécoms BT Group a gagné 3,91% à la faveur de commentaires positifs de Nomura, qui conseille le titre à l'achat.

Bolloré s'est adjugé 3,87% au lendemain de la publication de ses résultats 2012, accompagnés de perspectives favorables.

En tête de l'EuroStoxx50, Generali a pris 3,46%, aidé par les bonnes performances de sa banque privée BSI que l'assureur italien prévoit de vendre. Essilor International (+3,14%), GDF Suez (+2,61%) et EADS (+1,75%) se sont également distinguées parmi les valeurs vedettes.

A la baisse, le chimiste allemand Lanxess, toujours plombé par un avertissement sur ses résultats, a ajouté 4,54% aux 5,95% perdus jeudi.

Aux banques, Société générale a rétrogradé de 2,52% et BNP Paribas de 2,01%.

Burberry a chuté de 4,11% à Londres, dans le sillage du maroquinier britannique Mulberry qui a plongé de 17% après un nouvel avertissement sur ses résultats annuels, le deuxième en six mois .

Sur le marché des changes, l'euro a rebondi jusqu'à 1,3002 dollar, un plus haut d'une semaine, dans l'espoir d'un accord à Chypre, mais a ensuite reflué pour s'inscrire à 1,2982 en fin de journée européenne, en hausse de 0,66% sur la séance.

L'anticipation d'une résolution de la crise chypriote a fait reculer les Bunds, au profit des emprunts italiens et espagnols. "Nous continuons de penser que les Chypriotes finiront par trouver les 5,6 milliards d'euros qui manquent au plan de sauvetage. La probabilité d'un scénario du pire est faible", explique Alessandro Giansanti, analyste taux chez ING.

Sur le marché pétrolier, le Brent de mer du Nord cédait 0,20% à 107,25 dollars en fin de séance, accusant sa deuxième semaine consécutive de baisse.

Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur(e) Calculs Mécaniques F/H

ORANO - 21/01/2023 - CDI - Montigny-le-Bretonneux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

30 - CC RHONY VISTRE VIDOURLE

Fourniture et acheminement de gaz

DATE DE REPONSE 02/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS