Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Les malteurs peu affectés par la médiocre récolte d'orge

Franck Stassi , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Malgré une chute de 21% de la récolte française d’orge, Soufflet et Boortmalt restent confiants pour les prochains mois. Ils focalisent leur attention sur l’adéquation des lots disponibles aux cahiers des charges des brasseurs, dans un marché mondial abondant.

Les malteurs peu affectés par la médiocre récolte d'orge © Boortmalt

Les conditions climatiques difficiles du printemps ont particulièrement affecté la récolte française d’orges. D’après les données arrêtées mi-août par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, celle-ci perdrait 21% au terme de la campagne 2015-16, à 10,2 Mt. Pourtant, les malteurs restent confiants pour leurs approvisionnements. "Nos usines tourneront à pleine capacité !", souligne Yvan Schaepman, CEO de Boortmalt, le cinquième malteur mondial, filiale de la coopérative française Axereal.

"La récolte d’orge baissera en rendements et en qualité. La particularité, en France, est d’avoir une production excédentaire d’orge de brasserie. Cette année, il reste quand même suffisamment d’orge pour alimenter les acteurs malteurs français. Notre activité ne devrait pas en pâtir, et nous ne devrions pas avoir besoin de recourir aux importations", explique le directeur général des Malteries Soufflet, Christophe Passelande. L’entreprise est aujourd’hui le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle