Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les livraisons de smartphones de Samsung ont fondu de 23 millions d'unités en 2018

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Selon le cabinet Canalys, Samsung a écoulé 23 millions de smartphones en moins en 2018 qu’en 2017. Pour la première fois depuis 2011, ses livraisons tombent sous la barre des 300 millions d’unités. Est-ce le début d’une débâcle ?

Les livraisons de smartphones de Samsung ont fondu de 23 millions d'unités en 2018
Les Galaxy S9, dernière génération de smartphones vedettes de Samsung.
© Samsung

C’est une année noire pour les mobiles de Samsung Electronics. Alors que le marché des smartphones a baissé de 4,6% en 2018 à 1 388 millions d’unités, le géant coréen de l’électronique a vu ses livraisons s’effondrer de 7,2% à 298 millions selon le cabinet Canalys. C’est 23 millions de moins que ce qu’il a écoulé en 2017. Pour la première fois depuis 2011, ses ventes tombent sous la barre fatidique de 300 millions d’unités.

Montée des Chinois

Canalys explique ce recul par la montée de la concurrence chinoise en Inde, en Asie-Pacifique ou encore en Europe. Le champion chinois des mobiles Huawei Technologies a explosé ses livraisons de 34,5% à 206 millions de smartphones, tandis que Xiaomi a gonflé les siennes de 31,6% à 120,3 millions et Oppo de 6,9% à 119,6 millions. Leur développement s’est opéré, en grande partie, aux dépens du groupe de Séoul.

Samsung Electronics sauve toutefois sa place sur la première marche du podium mondial qu’il détient depuis 2012, avec une part de marché en 2018 de 21,2%, devant Apple (15,3%), Huawei Technologies (14,8%), Xiaomi (8,7%) et Oppo (8,6%). Pourrait-il tenir sa place et résister au rouleau compresseur chinois ? La tâche parait pour le moins compliquée.

En 2019, Huawei Technologies pourrait détrôner Apple et monter sur la deuxième marche du podium. Samsung Electronics deviendrait alors sa prochaine cible à abattre. Les prévisions sont pessimistes. Selon le cabinet TrendForce, le géant coréen de l’électronique devrait poursuivre son recul avec une baisse en 2019 comparable à celle de 2018.

Huawei face à des turbulences

Mais le contexte géopolitique pourrait changer la donne. Selon Canalys, Huawei Technologies s’expose à des risques croissants liés à son activité ô combien polémique dans les équipements de réseaux. Les pays sont de plus en plus nombreux à le mettre à l’index pour des motifs de sécurité nationale. Cela risque de ternir son image et pénaliser son activité dans les mobiles. De quoi offrir un répit inespéré à Samsung Electronics.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

31/01/2019 - 09h15 -

Entre la gamme J vendu trop cher et la gamme A incompréhensible vu ses renouvellements permanent et ses variantes sans fin. Ça ne m'étonne pas.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle