Les livraisons de Boeing ont chuté de 87 % en mai avec seulement quatre avions expédiés

Boeing peine à redresser ses livraisons après la crise du Covid-19. En mai, l'avionneur américain n'a livré que quatre appareils selon des données révélées le 9 juin.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

 Les livraisons de Boeing ont chuté de 87 % en mai avec seulement quatre avions expédiés
En mai, Boeing n'a enregistré que neuf nouvelles commandes.

La crise du Covid-19 affecte durement l'activité de Boeing. Le constructeur aéronautique américain a révélé mardi 9 juin ses résultats commerciaux pour le mois de mai. Sur cette période, le groupe n'a livré que quatre avions à ses clients.

Des annulations de commandes en baisse

Avant la pandémie, l'avionneur américain était déjà affecté par les annulations de commandes de 737 MAX, son modèle best-seller interdit de vol à la suite de deux accidents qui ont fait 346 victimes en 2018 et 2019. Entre mai 2019 et mai 2020, les livraisons de Boeing ont chuté de 87 % à quatre unités : deux avions cargo 777, un 737 NG adapté pour l'armée américaine et un avion cargo 767. En avril, le groupe aéronautique américain n'avait déjà livré que six appareils.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Quelques données éclaircissent ce morne bilan. Boeing a tout de même enregistré 9 nouvelles commandes en mai. Les annulations de commandes ont également ralenti : Boeing n'a enregistré que 14 annulations en mai contre 108 en avril et 150 en mars.

Sur les commandes qui doivent encore être livrées ("backlog"), l'écart se creuse entre Airbus et Boeing. Airbus compte 7 621 appareils dans son backlog contre 4 744 avions pour Boeing. Ces nombres risquent toutefois de diminuer avec les difficultés des compagnies aériennes.

Les livraisons, un enjeu financier important

L'enjeu est important financièrement pour Boeing et d'autres constructeurs car les clients payent généralement les appareils commandés seulement à leur livraison. En mai, le concurrent européen de Boeing - Airbus - a fait un peu mieux avec 24 livraisons. Boeing, qui a relancé la production du 737 MAX la semaine du 1er juin , prévoit toutefois de reprendre la livraison de son appareil phare au troisième trimestre.

Avec Reuters (Eric M. Johnson et Rachit Vats ; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS