Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Les livraisons de Boeing ont chuté de 56% en mai 2019

, , , ,

Publié le , mis à jour le 12/06/2019 À 07H17

Mardi 11 juin, Boeing a rendu compte d'une baisse de ses livraisons d'avions. Entre mai 2018 et mai 2019, celles-ci ont diminué de 56%. Une chute qui doit beaucoup à la crise du 737 MAX, modèle impliqué dans deux crashs aériens.

Les livraisons de Boeing ont chuté de 56% en mai 2019
Boeing a livré 30 appareils en mai 2019, contre 68 en mai 2018. /Photo prise le 21 mai 2019/REUTERS/Denis Balibouse
© Denis Balibouse

Boeing a annoncé mardi 11 juin une chute de 56% de ses livraisons d'avions au mois de mai. Le constructeur aéronautique américain a dû stopper celles du 737 MAX à la suite de l'interdiction de vol frappant cet appareil à travers le monde après les deux accidents meurtriers qui ont impliqué ce modèle.

Le constructeur de Seattle a livré 30 appareils en mai 2019, contre 68 en mai 2018. Les commandes nettes sur les cinq premiers mois de l'année 2019 sont restées négatives à -125 avions.

Boeing attend toujours la certification de sa mise à jour

Tous les 737 MAX ont été interdits de vol à la suite de la catastrophe aérienne d'Ethiopian Airlines survenue le 10 mars, moins de cinq mois après la chute d'un appareil du même type de la compagnie indonésienne Lion Air. Ces deux accidents ont fait près de 350 morts au total.

Boeing a répété dimanche 9 juin travailler avec les régulateurs aériens à travers le monde à la certification d'une mise à jour de son système de navigation ainsi que du matériel de formation et pédagogique qui lui permettront de remettre l'avion en service.

Airbus voit ses livraisons augmenter sur un an

Airbus a livré lui 81 avions en mai, soit 59% de plus qu'il y a un an et 313 sur les cinq premiers mois de l'année (+40%). L'avionneur européen a par ailleurs engrangé 57 commandes nettes sur les cinq premiers mois de l'année.

Mardi 11 juin, vers 16h00 GMT, le titre Boeing reculait de 1,23% à Wall Street, accusant la deuxième plus forte baisse d'un Dow Jones inchangé.

Avec Reuters (Sanjana Shivdas à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle