L'Usine Aéro

Les livraisons d'Airbus ont chuté à leur plus bas niveau depuis 16 ans au premier semestre

, , ,

Publié le , mis à jour le 09/07/2020 À 07H50

Airbus a révélé le 8 juillet ses résultats commerciaux pour le premier semestre 2020. La crise du Covid-19 a fait chuter de 49 % les livraisons de l'avionneur européen.

Les livraisons d'Airbus ont chuté à leur plus bas niveau depuis 16 ans au premier semestre
Les données d'Airbus mettent en exergue la dégringolade du secteur aéronautique en 2020. /Photo prise le 8 juillet 2020/REUTERS/Nacho Doce
© Nacho Doce

Après le confinement, les livraisons d'Airbus commencent à redémarrer. Entre le mois de mai et juin, les livraisons de l'avionneur européen ont progressé de 50 % avec 36 appareils expédiés, soit le plus haut niveau depuis que la crise du Covid-19 a frappé l'Europe en mars. Ce rebond n'empêche pas une chute vertigineuse des livraisons au premier semestre. Ces dernières affichent un plus bas niveau depuis 16 ans selon Reuters.

Ces données mettent en exergue la dégringolade du secteur aéronautique en 2020. Elles ont été communiquées mercredi 8 juillet par Airbus, quelques heures après que plusieurs milliers de ses salariés ont manifesté pour protester contre les suppressions de postes annoncées.

196 livraisons au premier semestre

Airbus a indiqué avoir livré 36 appareils en juin, contre 24 en mai et après seulement 14 en avril. Sur l'ensemble du premier semestre, les livraisons du groupe ont diminué de 49 % à 196 appareils, contre 389 à la même période en 2019. Les 196 livraisons comptent principalement des avions de la famille A320 (157 appareils) et A350 (23 unités).

L'avionneur avait annoncé au préalable qu'il s'attendait à une chute moyenne de 40 % de ses affaires au cours des deux prochaines années, provoquant la mise en place d'un plan social prévoyant 15 000 suppressions de postes - soit 11% de ses emplois.

Pour le deuxième mois consécutif, Airbus n'a enregistré aucune nouvelle commande en juin. Le groupe affiche 298 commandes nettes (après annulations) d'avions de ligne au premier semestre.

Avec Reuters (Tim Hepher et Benoit Van Overstraeten)

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte