Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Les liseuses du castelroussin PGA intéressent les classes affaires

,

Publié le

Made in France

Les liseuses du castelroussin PGA intéressent les classes affaires
PGA mise sur le design de ses lampes pour conquérir le marché.
© D.R.

Philéa, la nouvelle liseuse pour sièges d’avions conçue par PGA et qui dispose d’un petit bras rétractable intégrant un port USB, suscite l’intérêt des compagnies aériennes. "Ces dernières ont toutes les mêmes avions. Pour se démarquer, elles misent sur l’aménagement des cabines, et l’ambiance lumineuse y contribue", explique Fabrice?Berthelot, le président de PGA Avionics, ex-Process et gestion aéronautique, qui conçoit et fabrique, à Châteauroux (Indre), des éclairages cabine, de l’électronique embarquée pour les loisirs et des actionneurs de sièges.

Filiale française de l’électronicien américain Astronics depuis 2013, PGA a pris le virage de l’éclairage au milieu des années 2000. "Ce marché, qui représentait alors 2 à 3 millions d’euros de chiffre d’affaires, a doublé aujourd’hui", explique Fabrice Berthelot, qui consacre 10 % du chiffre d’affaires (30 millions d’euros en 2016) à la R & D. Pour dessiner et concevoir des luminaires, la PME s’est rapprochée d’une "signature" de l’aéronautique, le cabinet de design londonien JPA. En interne, elle a créé trois postes de chefs de projets, pour faire l’interface entre les acheteurs des compagnies, les designers prestataires et les ingénieurs maison.

Lors de sa création en 1989, PGA dépendait uniquement de son puissant voisin, les sièges Sicma, aujourd’hui Zodiac Aerospace Seats, à Issoudun (Indre). "Notre portefeuille s’est diversifié, avec une dizaine de clients dans l’aménagement cabine, dont cinq réguliers pour l’éclairage", résume le président. Sur 230 salariés, PGA n’emploie que 40 personnes en production et cherche actuellement une dizaine d’ingénieurs et techniciens supérieurs, notamment en électronique hardware et software.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus