Les laminés à chaud s'enflamment

Malgré une demande faible les prix de l'acier s'apprécient rapidement.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les laminés à chaud s'enflamment
Les prix des aciers plats laminés à chaud se sont sensiblement appréciés lors des deux dernières semaines indique le consultant américain SteelBenchmarker. Sur le marché mondial à l'exportation le prix de la tonne fob de ce type d'acier à atteint 767 dollars, soit une progression de 5,8% en 2 semaines. Le 8 janvier 2007, le même produit coûtait 503 dollars, en 14 mois la hausse est donc de 52,5% ! Sur le marché américain la tonne de laminé à chaud atteint actuellement 785 dollars, soit 40,2% de plus que lors du plus bas précédent, enregistré le 13 août 2007.

Les sidérurgistes américains expliquent ces hausses par une demande soutenue et la nécessité de reconstruire des marges érodées par la forte augmentation du prix des intrants. Une nouvelle hausse de 60 dollars par tonne devrait s'appliquer à partir du 1e avril. La forte demande dans les autres régions, les tarifs toujours élevés du fret maritime et la faiblesse du dollar ont limité les importations, ce qui a contribué à tendre un marché affaibli par une économie qui vacille.

En Chine les prix, 604 dollar la tonne sorti d'usine, se sont appréciés de 10% en 2 semaines et de 50,2% depuis le plus bas de l'an dernier, 402 dollars le 9 juillet. La tonne de laminé à chaud la plus chère, 834 dollars sorti d'usine, se négocie en Europe de l'Ouest, souligne SteelBenchmarker. La hausse a été de 8,3% en 2 semaines et de 43,5% depuis le 8 janvier 2007.

Les sidérurgistes de la CEI visent les 800 dollars par tonne pour leur laminés à chaud destinés à l'exportation dont ils viennent d'augmenter les prix de 80 à 90 dollars. Des hausses qui touchent également les billettes et les brames destinés aux marchés asiatiques. Cette augmentation généralisée des prix montre bien que les prix de l'acier n'ont pas besoin de la spéculation financière liée aux marchés à terme pour démontrer sa volatilité.


Daniel Krajka
0 Commentaire

Les laminés à chaud s'enflamment

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS