Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Les laboratoires CDM Lavoisier veulent tripler de taille

, , ,

Publié le

CDM Lavoisier projette d'étendre son site industriel à La Chaussée-Saint-Victor près de Blois (Loir-et-Cher). Ce fabricant de dispositifs médicaux espère lancer un premier chantier en 2019.

Les laboratoires CDM Lavoisier veulent tripler de taille
Les laboratoires CDM Lavoisier projette de tripler la surface de son usine à La Chaussée-Saint-Victor (Loir-et-Cher) d'ici à 2030.
© CDM Lavoisier

Les laboratoires CDM Lavoisier, fabricant de médicaments injectables en ampoules verre et plastique et de solvants pour vaccins, projette de tripler la surface de son usine à La Chaussée-Saint-Victor (Loir-et-Cher) d'ici à 2030. Une première phase devrait démarrer dès le premier semestre 2019. Hors foncier encore en négociation avec l'agglomération de Blois Agglopolys, l'investissement portant sur une extension d'usine et son équipement est de 4 millions d'euros.

Quelque 400 palettes stockées en extérieur, un taux d'occupation des lignes proche de 90 %, un rythme en 3x8 cinq jours sur sept, ce laboratoire indépendant est proche de la saturation sur son site actuel de 7 700 m², selon Philippe Truelle, président. "Nous préférons nous étendre et ajouter une quatrième ligne de production et de l'espace de stockage que d'envisager un passage en production 7 jours sur 7", explique le dirigeant.

Directive FMD

Autre investissement majeur pour cette PME du secteur pharmaceutique, la mise à niveau des équipements de sécurité sur les trois lignes de production pour 200 000 euros. Il s'agit de répondre à la directive européenne FMD (Falsified medicines directive, ou directive sur les médicaments contrefaits) sur la contrefaçon, qui sera obligatoire le 9 février prochain. Un nouveau serveur émet des codes aléatoires sur les séries lors de la production.

CDM Lavoisier a réalisé un chiffre d'affaires de 14,1 millions d'euros en 2017, et prévoit de s'approcher des 15 millions d'euros en 2018. Son effectif est de 125 salariés. Une dizaine de personnes rejoindront l'entreprise d'ici la fin de la première phase en 2021.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle