Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les JO de Pyeongchang, en Corée du Sud, terrain de test en grandeur nature de la 5G

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

La Corée du Sud profite des Jeux Olympiques de Pyeongchang pour tester en grandeur nature la prochaine génération de mobiles 5G. Le pays veut en faire la vitrine de son savoir-faire technologique avec à la manœuvre trois de ses champions industriels : KT, Samsung Electronics et Hyundai Motors.

Les JO de Pyeongchang, en Corée du Sud, terrain de test en grandeur nature de la 5G © ITU

Les Jeux Olympiques d’hivers 2018, qui se sont ouverts le 9 février à PyeongChang en Corée du Sud, sont le terrain de test en grandeur nature de la prochaine génération de mobiles 5G. Le pays veut en faire la vitrine de son savoir-faire technologique. Avec à la manœuvre, trois de ses champions industriels : l’opérateur télécoms KT, le fabricant d’électronique Samsung Electronics et le constructeur automobile Hyundai Motors. Le géant américain des puces Intel y contribue en apportant ses services cloud.

Un mini réseau avec des équipements de Samsung

Les composants clés de la 5G comme les modems cellulaires existent déjà sous forme d’Asic (puce à application spécifique) ou de FPGA (circuits logiques programmables), mais la technologie n’est pas au bout du processus de sa normalisation. Seule l’interface radio, qui gère la liaison entre le terminal et le réseau, a été standardisée à la fin de 2017. Il reste à normaliser le cœur de réseau.

Mais la Corée du Sud veut prendre de l’avance en testant en grandeur nature la technologie. Les JO de PyeongChang offrent une occasion en or de le faire. KT a installé sur le site des jeux un mini-réseau avec des équipements fournis par Samsung Electronics. Le géant coréen de l’électronique, connu plutôt pour ses smartphones et téléphones mobiles, veut profiter de la 5G pour devenir aussi un fournisseur majeur d’équipements de réseaux en concurrence avec des équipementiers traditionnels comme le suédois Ericsson, le finlandais Nokia ou le japonais NEC.

100 caméras et 200 tablettes munies de la connectivité 5G

Selon le Nikkei Asian Review, KT a équipé les pistes de ski d’une centaine de caméras connectées en 5G de façon à ce que les spectateurs puissent suivre les mouvements des athlètes sous différents angles. L’opérateur télécoms propose également un hall d’exposition avec un simulateur de saut de ski muni de la 5G et de la réalité virtuelle.

Les smartphones 5G n’existent pas encore. Samsung Electronics a adapté 200 tablettes disposées dans les stades pour diffuser du contenu à haut volume de données grâce au débit de la 5G de 10 gigabit par seconde (en théorie), 10 à 100 fois plus rapide que dans la 4G. Hyundai Motors participe avec des véhicules et bus électriques connectés.

Réagir à cet article

inscrivez-vous aux webinaires

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle