Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Les investisseurs allemands un peu moins sévères sur la France

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Il reste encore du chemin à parcourir, mais les entreprises allemandes reprennent un peu confiance dans l’économie française. En 2016, 41 % des entreprises en France jugent satisfaisante la situation économique globale du pays. Elles n’étaient que 19 % en 2014. Les investisseurs allemands, qui restent les premiers investisseurs étrangers dans l’Hexagone, plébiscitent la productivité des salariés et la qualité des infrastructures. A contrario, l’instabilité réglementaire, la fiscalité et le manque de flexibilité du travail font figure de repoussoirs. Les entreprises allemandes sont plus optimistes pour leur propre activité. Une majorité d’entre elles (53 %) jugent les perspectives encourageantes à deux à quatre ans. 30 % prévoient d’investir, contre 24 % en 2014.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle