Les investissements étrangers en Chine ont baissé en 2012

La Chine a néanmoins attiré 111,7 milliards de dollars (84,05 milliards d'euros) d'investissements directs étrangers (IDE) l'an dernier, près du record de 116 milliards de dollars atteint en 2011 et le pays reste l'une des premières destinations mondiales pour les investissements des entreprises.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Les investissements étrangers en Chine ont baissé en 2012

Les investissements directs étrangers en Chine ont baissé en 2012 pour la première fois en trois ans, accusant un recul de 4% dans un contexte de ralentissement de la croissance mondiale.

La Chine a néanmoins attiré 111,7 milliards de dollars (84,05 milliards d'euros) d'investissements directs étrangers (IDE) l'an dernier, près du record de 116 milliards de dollars atteint en 2011 et le pays reste l'une des premières destinations mondiales pour les investissements des entreprises.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Les analystes estiment que la pause de ce flux d'investissements ne reflète pas une défiance vis-à-vis de la Chine, mais plutôt la nécessité d'un nouveau catalyseur, après celui de l'adhésion du pays à l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) fin 2001.

"Nous pensons que les IDE vont osciller autour de 110 à 120 milliards de dollars pendant quelques années", dit Tim Condon, économiste chez ING à Singapour, qui espère que le gouvernement prendra de nouvelles mesures d'ouverture aux capitaux étrangers.

Les chiffres du produit intérieur brut chinois, publiés vendredi, devraient faire ressortir un rebond de la croissance à 7,8% au quatrième trimestre 2012, contre 7,4% au troisième, ce dernier chiffre constituant un plus bas depuis le creux de la crise financière début 2009.

En décembre, les investissements étrangers en Chine ont baissé de 4,5% sur un an à 11,7 milliards de dollars, a précisé le ministère du Commerce dans un communiqué publié mercredi.

Selon les statistiques, les sociétés européennes et asiatiques ont été les premières à réduire leurs investissements bien que l'Asie reste le plus gros investisseur.

Les flux en provenance d'Europe ont baissé de 3,8% à 6,1 milliards de dollars, tandis que ceux en provenance des dix plus grandes économies d'Asie - dont Hong Kong, le Japon et Singapour - ont baissé de 4,8% à 95,7 milliards.

En revanche, les investissements en provenance des Etats-Unis ont augmenté de 4,5% en 2012, à 3,1 milliards de dollars.

(Reuters, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS